Développement économique régional : À quoi sert Lise Thériault?

 

 22 avril 2016

À son arrivée vendredi à l’étude des crédits budgétaires pour le volet développement économique régional, le député de la Coalition Avenir Québec, Donald Martel, a été surpris de trouver en face de lui non pas la titulaire du portefeuille des régions au sein du gouvernement Couillard, Lise Thériault, mais plutôt le ministre de la Sécurité publique et des Affaires municipales, Martin Coiteux. Cette absence est totalement injustifiée puisque les crédits sont l’exercice parlementaire le plus important de l’année pour les ministères, a indiqué Donald Martel.

« Je suis impliqué dans le milieu économique régional depuis plus de 20 ans et nous avons toujours eu un interlocuteur ciblé au sein du gouvernement. J’ai failli tomber en bas de ma chaise en entendant les propos du ministre Coiteux. Selon lui, il n’y pas de ministre attitré spécifiquement au développement régional. Tout le monde est ministre régionale à sa façon! À quoi sert Lise Thériault au juste? Elle est soudainement devenue ministre de rien! Ce qui me choque le plus, c’est qu’encore une fois, le gouvernement envoie un bien mauvais signal à nos régions, qui se trouvent déjà délaissées depuis l’arrivée de Philippe Couillard au pouvoir. À qui les régions doivent-elles s’adresser pour faire avancer leurs dossiers au sein de ce gouvernement? C’est le flou le plus total », a reproché le porte-parole de la CAQ en matière de développement économique régionale.

Donald Martel aurait souhaité interroger Lise Thériault sur sa volonté de faire prospérer les régions, notamment après l’abolition des Conférences régionales des élus (CRÉ) il y a maintenant un an. Le caquiste a déploré la vision à court terme du gouvernement libéral, qui n’a pas su redonner aux régions un espace de concertation démocratique, ne laissant que les fonctionnaires se concerter entre eux.