Création anémique de 300 emplois en un an : Le premier ministre est résigné

 

 12 avril 2016

Lors de la période des questions, mardi, le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, a souligné le fait qu’après deux ans au pouvoir, le premier ministre Philippe Couillard n’a toujours pas déposé de plan stratégique pour Investissement Québec. Or, pendant ce temps, le Parti libéral n’a créé que 300 emplois durant la dernière année, comparativement à 85 600 en Ontario, et prévoit une croissance de 0 % des investissements des entreprises pour l’année en cours, a-t-il dénoncé.

Selon le chef caquiste, il y a urgence de relancer l’économie, mais face à un gouvernement libéral usé, fatigué et résigné, rien n’indique que Philippe Couillard se réveillera de sitôt. Sous un gouvernement de la CAQ, François Legault n’hésiterait à baisser immédiatement les impôts des Québécois pour leur donner de l’oxygène, à investir dans un plan costaud pour lutter contre le décrochage scolaire, le meilleur investissement pour relancer l’économie, et à déposer un plan agressif pour Investissement Québec pour attirer plus d’investissements des entreprises.

« Lors de la dernière campagne électorale, le Parti libéral avait promis de créer 250 000 emplois sur 5 ans, soit 50 000 emplois par année. Or, au cours des 2 dernières années, il ne s’est créé que 34 900 emplois au Québec et au cours de la dernière année, seulement 300! Tous les économistes l’ont dit, mais le gouvernement libéral refuse de faire face à la réalité. Le premier ministre ne veut même pas reconnaître que 300 emplois depuis un an, c’est inquiétant! » a déclaré François Legault.