Fin du couvre-feu et élargissement du passeport vaccinal

 

 13 janvier 2022

Le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, annonce aujourd’hui la fin du couvre-feu, et ce, dès le 17 janvier. Il annonce également un élargissement du passeport vaccinal à certains commerces. Ces décisions font suite aux recommandations de la Santé publique, et tiennent compte de la progression encourageante de la vaccination auprès de la population.

Afin de mieux protéger la population, et conséquemment le système hospitalier, un élargissement du passeport vaccinal à certains commerces de détail a été annoncé récemment, notamment auprès des succursales de la SAQ et de la SQDC. Cet élargissement se poursuivra auprès d’autres commerces, dès le 24 janvier prochain.

Ce sont donc les commerces dont la superficie est supérieure à 1 500 mètres carrés qui devront l’imposer à leurs clients. Les commerces dont le premier secteur d’activité est la vente de produits d’épicerie ou pharmaceutiques y font toutefois exception.

Il est à noter que, en plus de l’abolition de la consigne du couvre-feu entre 22 h et 5 h dès lundi 5 h, la mesure obligeant la fermeture des commerces non essentiels le dimanche prendra fin après le dimanche 16 janvier.

« L’évolution de la situation nous permet de voir que les mesures qu’on a mises en place à la fin décembre ont fonctionné. Ça nous permet également de faire certains allégements à ces mesures, tout en restant prudents. Évidemment, on a hâte de recommencer tous les sports, d’ouvrir tous les restaurants, de reprendre tous les spectacles. Mais on doit y aller progressivement pour être certains de ne pas repartir la contagion. Soyons patients et prudents, on s’en va dans la bonne direction ! »

François Legault, premier ministre du Québec

« Bien que la situation soit extrêmement délicate du côté de la capacité de notre système hospitalier, de nombreuses mesures sont en place pour fournir à la population les services dont elle a besoin. Maintenant, du côté de la pandémie, c’est vers la vaccination qu’il faut se tourner, et la majorité des citoyens y ont remarquablement contribué jusqu’à maintenant. J’invite les personnes qui ne sont pas encore vaccinées à se joindre à nous pour en finir avec cette crise, et j’espère que les mesures incitatives annoncées aujourd’hui sauront les convaincre. »

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux 

Faits saillants :

  • Rappelons qu’il est désormais recommandé aux personnes ayant déjà eu la COVID-19 de se prévaloir de la dose de rappel de vaccination, dès que possible. Cette dose sera d’ailleurs offerte à tous les adultes dès demain.
  • Soulignons également que plusieurs mesures incitatives ont été annoncées plus tôt aujourd’hui en vue de trouver des solutions à la pénurie d’effectifs au sein du réseau de la santé et des services sociaux.

Lien connexe :

Pour en savoir plus sur les mesures mises en place : Québec.ca/coronavirus.

«Nous pourrons compter sur l’expertise du Dr Boileau»

 

 11 janvier 2022

Le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé aujourd’hui avoir été informé de la décision du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, de quitter ses fonctions. Il a tenu, pour l’occasion, à rendre hommage au travail colossal réalisé par Dr Arruda depuis le début de la pandémie.

M. Arruda sera remplacé de façon intérimaire par le Dr Luc Boileau. Médecin diplômé de l’Université de Sherbrooke et détenteur d’une maîtrise en administration de la santé de l’Université de Montréal et d’un fellowship de la Fondation canadienne de la recherche sur les services de santé, M. Boileau est président-directeur général de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) depuis 2015. Avant son mandat à l’INESSS, il a notamment été président-directeur général de l’Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie et président-directeur général de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). Par ses fonctions, il est présent comme conseiller expert du gouvernement depuis le tout début de la pandémie.

« Le Dr Arruda nous a guidés, il nous a protégés avec beaucoup d’honnêteté et d’humanité. Au nom de la nation québécoise, je veux te dire merci de tout cœur, Horacio. Maintenant, la pandémie continue de sévir partout, au Québec et dans les pays d’Europe, aux États-Unis et au Canada. Dans les prochains jours et les prochaines semaines, on doit poursuivre nos efforts et se serrer les coudes. Nous pourrons compter sur l’expertise du Dr Boileau, qui a accepté de prendre la relève pour nous conseiller. Je le remercie. »

François Legault, premier ministre du Québec