Appui financier au 61e Tournoi international de hockey pee-wee de Québec

 

 14 janvier 2020

Le gouvernement du Québec est heureux d’annoncer un appui financier de 181 000 $ au 61e Tournoi international de hockey pee-wee de Québec, qui aura lieu du 12 au 23 février prochains.

Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable de la région de la Côte-Nord et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale suppléant, M. Jonatan Julien, en a fait l’annonce aujourd’hui au nom du gouvernement du Québec.

Le Tournoi international de hockey pee-wee de Québec fait partie intégrante du paysage sportif du Québec. Il s’agit d’un événement incontournable pour les amateurs de hockey d’ici et d’ailleurs, qui viennent vivre une expérience unique.

L’aide financière est répartie de la façon suivante : le Secrétariat à la Capitale-Nationale accorde un soutien de 100 000 $ issu du Programme d’appui aux actions régionales. Le ministère du Tourisme octroie une somme de 75 000 $ provenant du programme Aide financière aux festivals et aux événements touristiques. Pour sa part, le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, par l’entremise de son Programme de soutien aux événements sportifs, verse un montant de 6 000 $.

« Québec sera bientôt l’hôte du 61e Tournoi international de hockey pee-wee de Québec. En plus d’être un incontournable pour les amateurs de hockey, il s’agit d’une activité par excellence pour les familles. Je souhaite la bienvenue dans la région à tous les jeunes athlètes et à leurs proches. Je félicite l’organisation et ses bénévoles pour leur contribution à la réussite de ce tournoi, qui fait rayonner la Capitale-Nationale partout à travers le monde. », a déclaré Jonatan Julien, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable de la région de la Côte-Nord et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale suppléant.

« Je suis fière que notre gouvernement contribue à la tenue du Tournoi international de hockey pee-wee de Québec, un événement extraordinaire dont la renommée ne cesse de grandir. Ce rendez-vous sportif annuel génère d’importantes retombées touristiques pour la région de la Capitale-Nationale grâce aux amateurs de hockey en provenance des quatre coins du globe. Nous invitons chaleureusement ces visiteurs à prolonger leur séjour dans les environs pour découvrir les nombreux attraits de cette belle région. Ils y découvriront des gens passionnés et une ville qui vit au rythme du hockey. », a souligné Caroline Proulx, ministre du Tourisme.

« Le Tournoi international de hockey pee-wee de Québec est une vitrine formidable pour nos jeunes hockeyeurs et hockeyeuses, qui ont la chance de se mesurer aux meilleurs athlètes de leur âge dans l’un des plus gros événements du genre au monde. Je suis donc très fière de pouvoir contribuer aux succès de ce prestigieux tournoi, et j’espère que les exploits de ces passionnés de hockey inciteront encore plus de jeunes à bouger et à se dépasser. », a mentionné Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine.

Liens connexes :

www.quebec.ca/fierpartenaire

www.scn.gouv.qc.ca

Ministère du Tourisme sur les médias sociaux :

https://twitter.com/tourisme_quebec/
https://www.facebook.com/TourismeQc/
https://www.linkedin.com/company/tourismequ%C3%A9bec/
https://www.youtube.com/channel/UC3ASu9yRbDiJH6pErSzeLrw

Secrétariat à la Capitale-Nationale sur les médias sociaux :

twitter.com/scn_qc

Soutien à la création d’emplois en technologies de l’information

 

 10 janvier 2020

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, annonce qu’une aide financière de 1 191 378 $ est attribuée à l’entreprise Deloitte pour soutenir le développement des compétences de 443 travailleuses et travailleurs, notamment en matière de sécurité informatique et d’intelligence artificielle. Du même coup, le gouvernement favorise la création d’emplois bien rémunérés, dont la moyenne des salaires représente 65 000 $.

Le soutien financier donnera la possibilité aux 213 employés actuels du Centre de développement canadien (CDC) ainsi qu’à 230 nouveaux employés, qui s’ajouteront d’ici 2022, de bénéficier d’une amélioration de leurs compétences. L’entreprise sera ainsi en mesure de répondre à la demande accrue pour ses services et de poursuivre son essor au Canada et à l’étranger.

L’entreprise Deloitte offre des services professionnels de consultation en technologies de l’information et le CDC, créé en 2016 et basé à Montréal, est une division qui lui permet de développer ses services en la matière.

Cette aide financière est attribuée dans le cadre de la Mesure de formation de la main-d’œuvre à l’intention des entreprises, qui vise à soutenir le développement des compétences des travailleuses et travailleurs. En 2019-2020, plus de 125 millions de dollars ont été attribués à plus de 7 500 entreprises et 117 807 travailleurs ont été formés.

« Le secteur des technologies de l’information est en constante évolution. Il est donc essentiel de permettre à celles et ceux qui y travaillent de développer toutes les connaissances nécessaires afin de répondre aux besoins du marché du travail. Dans le cadre du Chantier des compétences, votre gouvernement permet au plus grand nombre de personnes de développer un savoir-faire afin d’accéder à des professions d’avenir. », a déclaré Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie.

Faits saillants :

  • L’entreprise emploie 2 679 travailleurs au Québec, dont 213 au Centre de développement canadien (CDC).
  • Le soutien attribué à Deloitte répond à un des objectifs du Plan stratégique 2019-2023 du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, soit de soutenir davantage les entreprises dans l’adaptation de leurs pratiques en matière de gestion des ressources humaines.
  • Rappelons que le ministre Boulet a lancé en septembre 2019 le Plan d’action pour la main-d’œuvre, proposant différentes mesures pour soutenir les travailleurs dans le développement de leurs compétences, leur retour sur le marché du travail ou leur maintien en emploi ainsi que les entreprises devant relever des défis liés à la rareté de la main-d’œuvre.
  • Ce plan évolutif sera bonifié en continu afin de répondre aux besoins du marché du travail. Les mesures s’inscriront dans le cadre de trois initiatives :
  • Chantier des compétences : L’objectif est de développer le savoir-faire du plus grand nombre de travailleurs afin de pourvoir les emplois offerts dans les métiers et professions d’avenir.
  • Grande corvée 2.0 : Cette opération vise à mettre en place des mesures pour soutenir l’intégration durable en emploi de personnes faisant partie de groupes sous-représentés sur le marché du travail, dont les personnes immigrantes, les jeunes, les personnes handicapées, les travailleurs expérimentés, les personnes aptes au travail qui bénéficient de l’aide financière de dernier recours, les personnes judiciarisées et les Autochtones.
  • Objectif productivité : Il consiste à soutenir l’adaptation des milieux de travail et l’accès à la formation nécessaire pour augmenter la productivité au Québec, afin notamment de compenser la rareté de la main-d’œuvre par une utilisation accrue des nouvelles technologies au sein des entreprises.

Plus de 40 M$ aux prestations relatives aux programmes d’assistance sociale

 

 6 janvier 2020

Le 1er janvier 2020, les prestations mensuelles versées dans le cadre des programmes d’assistance sociale ont été bonifiées de 1,72 %. Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, a souligné que cette hausse permettra aux prestataires de l’aide sociale ou de la solidarité sociale et aux participants du Programme objectif emploi de bénéficier d’une somme supplémentaire représentant au total 43 millions de dollars.

Grâce à cette augmentation, équivalant à la hausse des prix à la consommation observée au Québec en 2019, quelque 272 318 ménages en situation de pauvreté seront davantage soutenus. Rappelons que le Règlement sur l’aide aux personnes et aux familles prévoit l’indexation automatique des prestations le 1er janvier de chaque année.

« Notre mission est de soutenir les personnes les plus vulnérables de notre société. Cette bonification témoigne de notre volonté de continuer à améliorer les conditions de vie des personnes démunies. », a déclaré Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie.

Faits saillants :

  • Le taux d’indexation correspond à l’indice des prix à la consommation du Québec calculé sans tenir compte du prix de l’alcool, du tabac et du cannabis au 30 septembre, à partir des données publiées par Statistique Canada.
  • La bonification des prestations, totalisant 43 millions de dollars, se répartit à raison de 20 millions de dollars pour le Programme d’aide sociale et le Programme objectif emploi et de 23 millions de dollars pour le Programme de solidarité sociale.