Québec Mines + Énergie 2018 – Les acteurs des secteurs québécois des mines et de l’énergie réunis sur le thème Provoquer le changement!

 

 20 novembre 2018

Le congrès Québec Mines + Énergie 2018 est officiellement lancé. Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, M. Jonatan Julien, est heureux d’assister à cet événement où, pour la première fois, les secteurs des mines et de l’énergie seront à l’honneur ensemble. Cette orientation cadre parfaitement avec la vision du nouveau gouvernement qui veut que l’exploitation minière, le développement énergétique et l’acceptabilité sociale fassent bon ménage afin que nous puissions développer une économie forte pour tous les Québécois.

« Comme nouveau ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, je constate au quotidien les avancées qui émanent des secteurs minier et de l’énergie. Ce congrès, qui réunit sous un même toit quelque 2 000 participants et plus d’une centaine d’exposants, représente pour chacun d’eux une occasion unique de se forger une vision commune empreinte d’innovation, de connaissances scientifiques et de développement responsable. Et pour moi, d’approfondir mes connaissances », a affirmé le ministre.

C’est sur le thème Provoquer le changement! que quelque 2 000 représentants des industries minière et de l’énergie prennent part à ce rendez-vous annuel qui se tient jusqu’au 22 novembre au Centre des congrès de Québec.

L’énergie s’invite!
Toujours actuel, le congrès, qui compte plus de 35 années d’existence, s’offre un nouveau volet : celui de l’énergie. Cette initiative gouvernementale a pour objectif de rassembler les acteurs du domaine et de créer des synergies afin d’arrimer les objectifs que le Québec s’est fixés, notamment avec la Politique énergétique 2030 et les mesures en transition énergétique. Les thèmes de la transition énergétique, du financement, de la gouvernance, du portrait de l’énergie chez nos voisins ontariens et du nord-est des États-Unis, de l’avenir des énergies émergentes ainsi que d’autres sujets seront abordés. Parmi les conférenciers, soulignons la présence de M. David Murray, chef de l’exploitation et président d’Hydro-Québec Production, de M. Léopold Beaulieu, président-directeur général de Fondaction, de Mme Sophie Brochu, présidente et chef de la direction d’Énergir, et de M. Phillipe Dunsky, président-directeur général de Dunsky expertise en énergie.

Des rencontres enrichissantes
Une fois de plus très bien ficelé, le programme du congrès Québec Mines + Énergie 2018 mettra en avant une foule de conférences qui sauront susciter l’intérêt des participants. Parmi celles-ci, notons les suivantes :

  • Progrès et défis de la transformation des minéraux pour les batteries;
  • Restauration minière dans un contexte de développement minier;
  • Financement de la transition énergétique;
  • Quel avenir y a-t-il pour les énergies émergentes?

Symposium en données massives et en intelligence artificielle
Le symposium en données massives et en intelligence artificielle abordera la révolution numérique. Chercheurs émérites et leaders d’entreprises reconnus présenteront les concepts et les grands axes de développement en intelligence artificielle, en plus de les illustrer par des applications en exploration et en exploitation minières.

Formation continue et visites scolaires
L’innovation et l’excellence sont également au programme du congrès, avec les nombreuses formations visant l’amélioration des connaissances. Les nouvelles idées et approches en exploration minérale, l’intelligence artificielle au travail pour le secteur minier ainsi que le développement des connaissances sur le traitement des métaux stratégiques ne sont que quelques-uns des thèmes qui seront abordés. La relève ne sera pas en reste, alors que quelque 2 000 élèves du primaire et du secondaire seront initiés aux sciences de la Terre, des mines et de l’énergie à l’occasion des visites scolaires.

Des collaborateurs d’exception
Le congrès Québec Mines + Énergie 2018 compte de précieux collaborateurs, dont l’Association minière du Québec, l’Association québécoise de la production d’énergie renouvelable, la Commission de développement économique des Premières Nations du Québec et du Labrador, la Commission géologique du Canada, Nergica, l’Association des économistes québécois et la Ville de Québec.

L’Association minière du Québec (AMQ) et Goldcorp rendront pour leur part possible l’accueil d’un groupe de 19 élèves cris venant de la communauté de Chisasibi.  Ceux-ci découvriront les sciences de la Terre, le monde minier et celui de l’énergie tout en vivant une inoubliable expérience culturelle lors de leur passage dans la capitale.

François Legault et Doug Ford renforcent une relation gagnant-gagnant entre le Québec et l’Ontario

 

 19 novembre 2018

Les premiers ministres du Québec et de l’Ontario, François Legault et Doug Ford, ont tenu leur première réunion officielle lundi, à Queen’s Park. Ils ont convenu d’établir une relation productive, gagnant-gagnant, qui met l’accent sur la création de richesse dans les deux provinces et sur les moyens de rendre la vie plus abordable aux familles et aux petites entreprises du Québec et de l’Ontario.

Les deux premiers ministres ont réaffirmé leur engagement envers le commerce interprovincial et la nécessité d’introduire une plus grande souplesse dans la réglementation des ventes d’alcool entre les deux provinces. Ils ont convenu que le Québec et l’Ontario feraient la promotion de ces questions à la prochaine rencontre des ministres fédéral, provinciaux et territoriaux responsables du commerce interprovincial, le 23 novembre, ainsi qu’à la réunion des premières et premiers ministres provinciaux et territoriaux qui aura lieu à Montréal, les 6 et 7 décembre prochains.

Les deux hommes ont convenu que le gouvernement fédéral doit fournir une indemnisation immédiate pour tous les coûts engendrés par le passage illégal de personnes migrantes à la frontière canado-américaine. Ils se sont également entendus pour poursuivre les discussions en matière d’énergie et ils ont réaffirmé leur engagement à assurer aux familles et aux entreprises l’accès à une source d’électricité abordable et fiable.

Ils ont également annoncé que les ministres qui détiennent des portefeuilles économiques dans leur cabinet respectif se réuniraient deux fois par année pour discuter de l’accroissement des échanges commerciaux entre le Québec et l’Ontario et de la diversification des économies des deux provinces.

« Nous voulons nous assurer que l’Ontario, le Québec et même le Canada tout entier sont prêts à faire des affaires, a déclaré M. Ford. J’ai hâte de travailler avec le premier ministre François Legault sur les questions de commerce interprovincial, d’indemnisation par le gouvernement fédéral et d’autres sujets qui sont importants pour nos deux provinces. »

« Je suis heureux de voir que le premier ministre Doug Ford est prêt à travailler avec nous sur de nombreux enjeux économiques, tels que l’énergie, le commerce interprovincial et la création de richesses. Cette rencontre marque le début d’une relation encore plus solide entre le Québec et l’Ontario. »

Le premier ministre du Québec a également remercié le premier ministre de l’Ontario pour son accueil et l’a invité à visiter le Québec dans un proche avenir.

Les premiers ministres vont poursuivre leur collaboration sur les enjeux importants pour les populations de l’Ontario et du Québec.

Troubles du développement: dépistage précoce en place d’ici 2020

 

 19 novembre 2018

D’ici la fin de l’année 2020, chaque région du Québec pourra compter sur une équipe d’intervenants en CLSC qui dépisteront les troubles de développement et d’apprentissage des tout-petits de 0 à 5 ans.

Pour lire la suite de l’article, c’est ici.

Le ministre des Finances, Éric Girard, annonce l’une des premières actions du gouvernement

 

 14 novembre 2018

Un projet de loi sera déposé dès cet automne à l’Assemblée nationale en vue de baisser et d’uniformiser la taxe scolaire.

Le ministre des Finances, Éric Girard, a confirmé mercredi, lors d’une brève mêlée de presse …

pour lire la suite de l’article sur Huffingtonpost.

Élection partielle dans Roberval : Nancy Guillemette sera la candidate de la CAQ

 

 8 novembre 2018

Le chef de la Coalition Avenir Québec et premier ministre du Québec, François Legault, est très fier d’annoncer que Nancy Guillemette sera la candidate de sa formation politique pour l’élection partielle dans la circonscription de Roberval qui aura lieu le 10 décembre prochain.

François Legault est très heureux de pouvoir compter sur cette conseillère municipale de Roberval de 2008 à 2017, qui est actuellement directrice-générale de Santé mentale Québec/Lac-Saint-Jean en plus d’avoir été représentante au conseil de la MRC du Domaine-du-Roy pendant quatre ans, pour tenter de gagner la confiance des électeurs de Roberval afin de les représenter à l’Assemblée nationale.

CITATIONS :

« Notre candidate a un parcours très diversifié qui lui a permis d’acquérir une solide expérience en gestion et aussi en politique. C’est une femme de la place et qui sait prendre sa place. Avec la députée de Chicoutimi, qui est aussi ministre des Affaires municipales et responsable de la région, Andrée Laforest, en plus du député de Lac-Saint-Jean, Éric Girard et du député de Dubuc, François Tremblay, nous avons une belle équipe capable de faire avancer les intérêts de la région. J’aimerais beaucoup la renforcer encore davantage en y ajoutant une femme énergique et déterminée comme Nancy. J’invite donc les électeurs à voter en grand nombre et à rejoindre l’équipe gouvernementale, celle du changement. » – François Legault

Chef de la Coalition Avenir Québec et premier ministre du Québec

« Je suis ravie d’avoir l’occasion, aujourd’hui, de me joindre à une si belle équipe. Pour pouvoir y arriver, je dois cependant aller chercher la confiance des électeurs de Roberval. J’ai l’intention d’aller chercher cette confiance en mettant de l’avant mes valeurs de leadership, d’écoute, de respect, de professionnalisme et d’intégrité. C’est certain que de succéder à un député qui était aussi premier ministre, c’est une grosse commande. Mais j’ai l’intention d’y arriver en me joignant à l’équipe gouvernementale de la CAQ. J’ai la volonté de m’acquitter de la tâche en comptant sur l’appui de nombreux élus de la région. J’ai l’intention de travailler en équipe avec toute l’équipe de la CAQ pour faire avancer les dossiers qui tiennent à cœur aux gens de Roberval. » – Nancy Guillemette

Candidate de la Coalition Avenir Québec dans Roberval

Merci pour votre confiance!

 

 2 octobre 2018

« Ce soir, les Québécois ont fait l’histoire. Ils ont fait confiance à un nouveau parti pour relancer le Québec. On a maintenant une grande responsabilité. Je suis certain qu’avec mon équipe et avec l’aide de tous ceux et celles à qui je tends la main ce soir, on va bâtir ensemble un Québec plus fort, un Québec plus fier! » – François Legault

La CAQ réitère l’importance de nommer le nouveau commissaire de l’UPAC aux 2/3 de l’Assemblée nationale

 

 1 octobre 2018

La Coalition Avenir Québec prend acte de la démission du chef de l’Unité permanente anticorruption (UPAC), Robert Lafrenière, effective à partir du 2 novembre prochain.

 

Simon Jolin-Barrette, député sortant et candidat de la Coalition Avenir Québec dans la circonscription de Borduas, rappelle l’importance que le commissaire de l’UPAC soit nommé aux deux tiers de l’Assemblée nationale. « Il est primordial que la population québécoise ait une pleine confiance envers nos institutions et que l’UPAC soit totalement indépendante du gouvernement » a-t-il énoncé. D’avis que l’UPAC doit se doter d’une transparence irréprochable, un gouvernement de la CAQ s’engage changer le mode de nomination et à rendre à l’UPAC toute l’autonomie nécessaire pour qu’elle puisse bien faire son travail.

Lettre de François Legault aux Québécois

 

 1 octobre 2018

En fondant la Coalition Avenir Québec, en novembre 2011, nous rêvions de réunir des gens de tous les talents et de tous les horizons. Nous rêvions de réunir des gens qui, malgré leurs diverses allégeances passées, étaient ouverts à travailler ensemble pour le Québec. Nous pensions et nous pensons toujours que ce n’est que dans les échanges que nous pouvons évoluer et faire évoluer la société. Et c’est ainsi que la Coalition Avenir Québec a pu asseoir à la même table des gens qui partageaient la même ambition : celle de faire plus et de faire mieux pour le Québec et pour tous les Québécois.

Aujourd’hui, nous rêvons de mettre en chantier toutes les idées que nous avons eues pour permettre aux Québécois et à leur famille d’aller de l’avant, d’aller plus loin.

Nous aspirons à transformer la volonté de changement de la population en un vote de confiance à notre égard. Nous espérons que les Québécois nous portent au pouvoir aujourd’hui pour changer les choses en leur nom. Nous souhaitons recevoir le mandat de mettre fin à la corruption et au gaspillage et de diriger un gouvernement plus efficace et plus humain.

Aujourd’hui, 65 femmes et 59 hommes de grande valeur sollicitent votre confiance pour vous représenter à l’Assemblée nationale. 65 femmes et 59 hommes qui, comme moi, aiment profondément le Québec et qui rêvent de devenir votre gouvernement. Maintenant.

***

Pour savoir où voter : https://bit.ly/2CYNyNE

LA CAQ EST LE SEUL PARTI QUI PEUT OFFRIR DU CHANGEMENT

 

 28 septembre 2018

De passage à Sept-Îles, la candidate de la Coalition Avenir Québec dans Champlain, Sonia LeBel, a appelé les électeurs de la Côte-Nord à choisir l’équipe du changement de la CAQ. « Il s’agit du seul parti capable d’offrir un changement positif aux Québécois », a-t-elle déclaré.

 

Accompagnée de Line Cloutier, candidate dans Duplessis, Sonia LeBel a invité les électeurs de la région à exercer leur droit de vote en grand nombre puisqu’ils ont un important rendez-vous lundi prochain. Ils pourront mettre fin à 15 ans de régime libéral, marqué par des coupures, des échecs, des scandales, un manque d’intérêt évident pour les régions et, par-dessus tout, une incompréhension des besoins des familles.

 

« Après 15 ans, il faut faire plus et faire mieux pour nos régions. La CAQ est le seul parti capable de déloger les libéraux. Ce qu’on offre aux citoyens de Sept-Îles, c’est un changement positif, axé sur leurs préoccupations. Pour remettre le patient au cœur du système de santé, pour remettre de l’argent dans le portefeuille des familles et pour redonner de la dignité à nos aînés, il faut voter pour la CAQ. Nous serons un gouvernement véritablement au service des régions », a lancé Sonia LeBel.

 

CITATIONS :

 

« La Côte-Nord pourrait bien décider de l’issue de cette élection. C’est entre le Parti libéral et la CAQ que ça se joue. Il faut tourner la page sur 15 longues années libérales. La CAQ est le seul parti en mesure de former le prochain gouvernement. » 

– Sonia LeBel

candidate de la Coalition Avenir Québec dans Champlain

 

« La CAQ est le parti des régions. Nous avons une équipe économique très forte, ambitieuse, qui sera au service de nos familles, de nos entrepreneurs. Après 15 ans de pouvoir, les libéraux sont usés. Il est temps de changer de gouvernement et de donner une voix forte à la Côte-Nord, au sein d’un gouvernement de la CAQ ! »

– Line Cloutier

candidate de la Coalition Avenir Québec dans Duplessis

LA CAQ RÉITÈRE SON APPUI À L’INDUSTRIE CINÉMATOGRAPHIQUE

 

 27 septembre 2018

EN BREF, SELON LA CAQ :

  • Maintien du crédit d’impôt pour des services de production cinématographique

 

La CAQ s’engage à maintenir le crédit d’impôt pour des services de production cinématographique. Ce faisant, le parti de François Legault répond positivement à l’appel lancé par des acteurs de l’industrie.

 

Le crédit d’impôt permet de soutenir notre industrie et d’attirer des productions étrangères. L’industrie cinématographique génère des retombées importantes, crée des emplois, en plus de participer à faire rayonner le Québec sur la scène internationale. « Nous serons un partenaire pour les artisans, les artistes, les créateurs et les producteurs dans le domaine du cinéma. On doit faire plus et faire mieux pour l’industrie cinématographique québécoise », a tenu à souligner le chef de la CAQ.