Admission sur le salaire des médecins : Philippe Couillard est brouillon, lance François Legault


En bref, selon la CAQ :

  • Philippe Couillard a admis hier qu’il ne sait pas si les médecins spécialistes du Québec gagnent plus que ceux de l’Ontario
  • Il verse peut-être 1 G$ de trop aux spécialistes, il ne le sait pas, mais il veut signer une entente jusqu’en 2023
  • En 2015, le Vérificateur général disait au gouvernement libéral qu’il devait connaître l’écart de salaire avant de négocier des augmentations avec les médecins
  • L’approche de Philippe Couillard est brouillonne

 Après avoir admis, mardi, que « personne ne connaît, actuellement, précisément la situation » et que « c’est même un des problèmes auquel on fait tous face », le premier ministre Philippe Couillard maintient le cap et signera malgré tout une entente très coûteuse avec les médecins spécialistes.

Pour le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, Philippe Couillard ne respecte pas les règles de base de bonne gestion : il lance une étude pour comparer la rémunération des médecins avec ceux du reste du Canada, mais quoi qu’elle révèle, il ne reverra pas la rémunération des médecins avant 2023. C’est une approche brouillonne, a lancé François Legault. Le chef caquiste a d’ailleurs rappelé que le Vérificateur général avait prévenu le gouvernement libéral en 2015 : il doit connaître l’écart de salaire avant de négocier des augmentations avec les médecins. Philippe Couillard vient de démontrer toute son improvisation.

Legault a réitéré l’importance de ne pas signer l’entente avec les médecins avant les élections, afin de laisser les Québécois trancher.

Citations :

« Philippe Couillard a admis hier qu’il ne connaissait pas l’écart de rémunération entre les médecins québécois et ontariens. Par cet aveu, le premier ministre démontre à quel point son entente ne tient pas la route. Il ne sait pas si les médecins québécois gagnent 1 milliard de dollars de trop par année, mais il veut quand même signer une entente jusqu’en 2023. Pourquoi le premier ministre est-il si pressé de signer une entente de 5 ans avec les médecins avant de connaître les écarts de salaire ? »

 

– François Legault
député de L’Assomption, chef de la CAQ