Le 8 novembre 2015 à l’occasion du conseil général de la Coalition Avenir Québec, le chef François Legault a lancé un appel au ralliement de toutes les forces nationalistes autour d’un projet qui permettra au Québec d’avancer et de s’affirmer à l’intérieur du Canada.

Se voulant résolument pragmatique, ce projet nationaliste vise des résultats concrets, lesquels vont permettre aux Québécoises et aux Québécois d’affirmer leur identité, de développer leur économie et de déployer un projet collectif qui leur est propre tout en établissant les bases d’une réconciliation durable avec le reste du Canada.

Cette déclaration du chef de la CAQ marque le point de départ d’une consultation auprès des membres du parti et de la société québécoise. Menée par la commission politique, cette démarche trouvera son aboutissement lors du Congrès de l’automne 2016.


  UN NOUVEAU PROJET POUR LES NATIONALISTES DU QUÉBEC
Img

PRÉPONDÉRANCE EN MATIÈRE DE LANGUE ET D’IMMIGRATION

La CAQ revendique pour le Québec un renforcement de ses pouvoirs en matière de langue et d’immigration. Une autonomie dans ces domaines, de même que celui de la culture, est à la fois une priorité et une nécessité pour que le Québec assure son épanouissement en tant que nation.

Img

AUTONOMIE FISCALE ACCRUE

La bataille pour l’équité fiscale au Canada est loin d’être gagnée. Le déséquilibre fiscal entre les provinces et le fédéral est encore bien réel, notamment en raison du poids des dépenses en santé. La solution à ce problème passe par le transfert aux provinces d’une partie de l’assiette fiscale du gouvernement fédéral.

Img

DE NOUVEAUX LEVIERS POUR LA PROSPÉRITÉ

Le niveau de richesse collective du Québec est inférieur à celui du reste du Canada. Il est urgent d’éliminer cet écart. Cet objectif doit devenir LA priorité du gouvernement du Québec. Car seule une économie forte permettra au Québec de générer la prospérité nécessaire pour améliorer la qualité de vie, maintenir le filet social et ramener le fardeau fiscal à un niveau raisonnable.

Img

RECONNAISSANCE DU QUÉBEC

Une nouvelle entente entre le Québec et le Canada devra ultimement aboutir à la reconnaissance constitutionnelle pleine et entière du Québec en tant que nation. Une telle reconnaissance implique également d’obtenir des garanties pour assurer le poids du Québec dans les institutions fédérales et au sein du système judiciaire.

« Je souhaite, avec ce projet nationaliste, que le Québec puisse conjuguer fierté et prospérité. Car sans la prospérité, la fierté manque de moyens et sans fierté, elle manque de sens. Il faut faire la synthèse des deux, et cela passe par un nouveau projet nationaliste axé sur les résultats et adapté aux défis d'aujourd'hui. » - François Legault

François Legault