Près de 21,5 M$ dans le transport en commun à Sherbrooke


 Publié le 19 février 2024
 

Le ministre des Transports et lieutenant du Québec, M. Pablo Rodriguez, et la vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable, Mme Geneviève Guilbault, annoncent un investissement de 21 445 679 $ pour moderniser la Société de transport de Sherbrooke (STS) et électrifier ses véhicules. Le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada investissent respectivement 12 482 553 $ et 8 963 126 $.

Pour l’occasion, les ministres étaient accompagnés de la ministre Marie-Claude Bibeau, de la députée Élisabeth Brière, de la députée de Saint-François, Mme Geneviève Hébert, du député de Richmond, M. André Bachand, de la mairesse de Sherbrooke, Mme Évelyne Beaudin, et de la présidente de la STS, Laure Letarte-Lavoie. Les projets financés profiteront à la collectivité en offrant aux résidents un réseau de transport en commun moderne et efficace.

D’abord, plus de 18,6 millions $ permettront de soutenir l’électrification du centre d’opération de la STS. Cette somme couvre également l’agrandissement du bâtiment principal, l’aménagement d’une nouvelle entrée électrique, ainsi que l’acquisition et la mise en fonction de stations de recharge pour les 40 futurs autobus 100 % électriques. Ces véhicules proviennent du contrat d’acquisition de 1 229 autobus urbains électriques de la compagnie Nova Bus, annoncé le 8 mai 2023.

De plus, 2,8 millions $ sont investis pour améliorer l’expérience client. Plus précisément, l’embarquement sera facilité et accéléré grâce aux 140 nouveaux valideurs capables d’accepter le paiement par carte de crédit et code QR, qui seront installés à l’avant et à l’arrière de tous les véhicules. La STS acquerra également 120 valideurs pour le transport adapté afin de remplacer son système de paiement par jetons et de simplifier la gestion des titres. Finalement, les passagers pourront utiliser le Wi-Fi à bord des autobus grâce à l’acquisition et à l’installation d’un système de communication par modem 5G/LTE.

Ces projets permettront d’améliorer la capacité, la qualité et la sécurité du réseau de transport en commun actuel de la Ville de Sherbrooke, tout en contribuant à réduire les émissions de gaz à effet de serre et, ainsi, à lutter contre les changements climatiques.

Cet investissement dans le transport en commun aidera à rendre cette collectivité plus inclusive, ainsi qu’à améliorer la qualité de vie des usagers de ces services en facilitant leurs déplacements.

« Quand on investit dans le transport en commun, on lutte contre les changements climatiques, mais on investit aussi dans le bien-être des gens de chez nous, comme ceux de Sherbrooke, qui aura bientôt accès à un service d’autobus plus moderne, plus fiable et plus efficace. On continue de livrer pour les Québécois à travers des investissements qui vont avoir une incidence réelle dans leur vie de tous les jours. »

Pablo Rodriguez, ministre des Transports et lieutenant du Québec, au nom de Sean Fraser, ministre du Logement, de l’Infrastructure et des Collectivités

« Voilà une nouvelle preuve qui démontre que notre gouvernement soutient massivement le transport collectif dans nos régions. En proposant des bénéfices directs tels qu’une offre adaptée à la réalité de ses utilisateurs et 100 % électrique, nous investissons pour l’amélioration des services et de la qualité de vie des Québécois. »

Geneviève Guilbault, vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable

« L’investissement annoncé aujourd’hui pour le réseau de transport en commun de la ville de Sherbrooke, c’est la promesse de déplacements aux quatre coins de la ville, effectués de manière efficace et pratique, et l’occasion de participer à l’effort de diminution des gaz à effet de serre. »

Marie-Claude Bibeau, ministre du Revenu national et députée de Compton-Stanstead

« À Sherbrooke, 53 % des émissions de gaz à effet de serre proviennent du transport. Il faut donc travailler à délaisser l’auto solo pour se tourner vers le transport actif et collectif. L’investissement d’aujourd’hui permettra de soutenir la Société de transport de Sherbrooke dans ses efforts d’électrification complète de son parc d’autobus, mais aussi d’offrir un service plus efficace et fiable à la population. En modernisant nos infrastructures de transport en commun, nous faisons en sorte qu’il soit plus facile et plus pratique pour les résidents de choisir des moyens écologiques pour se déplacer. »

Élisabeth Brière, secrétaire parlementaire de la ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social et députée de Sherbrooke

« Cet investissement démontre notre engagement à développer des initiatives de mobilité durable partout au Québec, notamment à Sherbrooke. La STS sera en mesure d’améliorer considérablement l’expérience et sa performance énergétique. Ensemble, nous préparons un réseau de transport efficace, où qualité du service et respect de l’environnement vont de pair. »

Geneviève Hébert; députée de Saint-François

« Plusieurs organisations de notre territoire ont, tout comme nous, de grandes ambitions en matière d’électrification. Parfois, il ne manque qu’un levier financier pour passer de la parole aux actes et, en ce sens, je suis ravi que nous puissions contribuer à moderniser le centre d’opération de la STS, à installer des emplacements de recharge à l’intérieur du garage en vue d’accueillir les nouveaux véhicules électriques, en plus de bonifier l’expérience des usagers. »

André Bachand, député de Richmond

« Le développement de la mobilité durable est une des priorités de mon administration. Par cet appui financier majeur à cinq projets, nos partenaires gouvernementaux viennent soutenir la transition énergétique de la STS et faciliter les déplacements pour toute la communauté sherbrookoise. L’ensemble des membres du conseil municipal accueille très positivement et avec reconnaissance ces investissements dans notre réseau de transport en commun. »

Évelyne Beaudin, mairesse de Sherbrooke

« La Société de transport de Sherbrooke est très reconnaissante de l’appui offert aujourd’hui par le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec. Au-delà des avancées technologiques qu’ils permettront, ces investissements nous aideront à déployer un réseau de transport collectif à la hauteur de nos ambitions, accessible et innovant, en phase avec nos objectifs stratégiques. C’est l’ensemble de la population de Sherbrooke qui en bénéficiera. »

Laure Letarte-Lavoie, présidente de la Société de transport de Sherbrooke

Faits saillants

  • Les sommes se répartissent comme suit :
    • le gouvernement du Québec investit 12 482 553 $ par l’intermédiaire du Programme d’aide gouvernementale aux infrastructures de transport collectif;
    • le gouvernement du Canada investit 8 963 126 $ par l’intermédiaire du même programme. Ces sommes proviennent du volet Transport en commun de l’Entente bilatérale intégrée Canada-Québec  relative au Programme d’infrastructure Investir dans le Canada;
    • la Société de transport de Sherbrooke contribue à hauteur de 1 579 322 $. 
  • Le volet Infrastructures de transport en commun du Programme d’infrastructure Investir dans le Canada vise à soutenir la construction, l’élargissement et la modernisation de réseaux de transport en commun urbains et ruraux. 
  • Les investissements ciblant les transports en commun aident les Canadiens à se rendre là où ils doivent aller, créent de nouveaux emplois dans le secteur de la fabrication et de la construction et réduisent la pollution tout en rendant la vie plus abordable.
  • En tenant compte de l’annonce d’aujourd’hui, 26 projets ou groupes de projets d’infrastructure ont été annoncés au Québec dans le cadre du volet Infrastructures de transport en commun du Programme d’infrastructure Investir dans le Canada, avec une contribution fédérale totale de plus de 2,8 milliards de dollars et une contribution totale du Québec de plus de 5,4 milliards de dollars.
  • L’aide financière annoncée aujourd’hui porte à environ 115,2 M$ le soutien du gouvernement du Québec à la STS depuis 2019. Ce montant inclut :
    • Jusqu’à 40 autobus électriques provenant du contrat d’acquisition d’une quantité maximale de 1 229 autobus urbains électriques de la compagnie Nova Bus, annoncée le 8 mai 2023;
    • 4,7 M$ découlant de l’enveloppe budgétaire ponctuelle de 400 M$ allouée aux organismes de transport collectif pour soutenir la relance de leurs services durement touchés par les mesures sanitaires liées à la pandémie de COVID-19.

Liens connexes

Investir dans le Canada : Le plan d’infrastructure à long terme du Canada 
https://www.infrastructure.gc.ca/plan/icp-publication-pic-fra.html   

Volet Infrastructures du transport en commun
https://www.infrastructure.gc.ca/plan/pti-itc-fra.html 

Investissements fédéraux dans les infrastructures au Québec
https://www.infrastructure.gc.ca/plan/prog-proj-qc-fra.html 

Plan climatique renforcé
https://www.canada.ca/fr/services/environnement/meteo/changementsclimatiques/plan-climatique/survol-plan-climatique.html 

Programme d’aide gouvernementale aux infrastructures de transport collectif
https://www.transports.gouv.qc.ca/fr/aide-finan/transport-collectif/PAGITC/Pages/PAGITC.aspx 

Le ministère des Transports et de la Mobilité durable sur les médias sociaux :

Facebook 

Instagram 

LinkedIn 

Suivez-nous sur Twitter Facebook  et Instagram 

Site Web : Infrastructure Canada