34 M$ pour soutenir les productrices et les producteurs agricoles


 Publié le 16 février 2024
 

 Le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec annoncent une somme de 34 millions de dollars pour appuyer les entreprises agricoles qui s’engagent à améliorer leurs pratiques culturales. Cet investissement rend possible le lancement de la troisième période d’inscription à l’Initiative ministérielle de rétribution des pratiques agroenvironnementales. Il permettra de soutenir plus de 1 200 nouvelles entreprises agricoles, ce qui porte le total à près de 4 000, pour un investissement direct de 119 millions de dollars.

La ministre du Revenu national, l’honorable Marie-Claude Bibeau, au nom du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, l’honorable Lawrence MacAulay, ainsi que le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec, monsieur André Lamontagne, en ont fait l’annonce aujourd’hui, à la Ferme Jocelyn Michon, à Saint-Hyacinthe. Afin de tenir compte de l’impact des conditions météo de l’été dernier sur la capacité des entreprises à mettre en place certaines pratiques, le ministre Lamontagne a également annoncé une modification des modalités de versement de l’aide financière. Ainsi, un report complet des versements de sommes non utilisées a été accordé.

Dans le cadre du nouveau Partenariat canadien pour une agriculture durable 2023-2028, le gouvernement fédéral contribuera à l’Initiative à la hauteur de 24,1 millions de dollars.

« Notre gouvernement est fier de soutenir nos vaillants producteurs et nos entreprises agricoles qui innovent et adoptent des pratiques agricoles plus durables. En agissant aujourd’hui, ils prennent des décisions qui sont bonnes pour l’environnement et pour la prospérité de leur entreprise. J’encourage les producteurs de partout au Québec à profiter de ce programme de soutien financier afin de pouvoir continuer à nourrir les Canadiens et le monde. »

L’honorable Lawrence MacAulay, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

« En adoptant des pratiques de plus en plus durables, les productrices et producteurs agricoles améliorent leurs rendements et leur résilience face aux changements climatiques, tout en contribuant à l’atteinte de nos cibles environnementales. Ce programme vise à leur donner les ressources nécessaires pour accélérer l’adoption de ces pratiques de gestion bénéfiques. »

L’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre du Revenu national

« Avec ce nouvel appui, votre gouvernement souhaite accompagner un nombre croissant de producteurs et de productrices qui font le choix de pratiques durables. Cette initiative a l’avantage d’être simple, volontaire et flexible en permettant aux entreprises de choisir les pratiques adaptées à leur réalité. C’est une mesure concrète qui contribue à la pérennité de notre agriculture. »

André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec

« Les productrices et les producteurs agricoles du Québec sont au rendez-vous depuis des décennies en matière d’agroenvironnement. La bonification annoncée de l’Initiative ministérielle de rétribution des pratiques agroenvironnementales, très fortement réclamée par le milieu, est une reconnaissance non équivoque de cet engagement et permettra d’adapter les pratiques agricoles pour prendre le virage écologique souhaité par tous. »

Martin Caron, président général de l’Union des producteurs agricoles

Faits saillants

  • Les pratiques admissibles dans le cadre de l’Initiative sont les suivantes :
    • Diversification des cultures;
    • Protection des sols hors saison;
    • Réduction de l’usage des herbicides;
    • Utilisation de semences non traitées aux insecticides;
    • Réalisation d’aménagements favorables à la biodiversité.
  • En outre, le parcours de formation de l’Institut de technologie agroalimentaire du Québec permet aux exploitants des entreprises inscrites de parfaire leurs connaissances en agroenvironnement et de bénéficier d’une rétribution pouvant atteindre 1 500 $ par entreprise.
  • La rétribution totale versée pourra atteindre jusqu’à 50 000 $ par entreprise.
  • L’Initiative est une mesure phare du Plan d’agriculture durable 2020-2030. Elle vise à reconnaître les efforts déployés par les entreprises agricoles pour améliorer leurs pratiques et générer des gains environnementaux importants.
  • La période d’inscription se déroulera du 4 au 31 mars 2024 ou jusqu’à l’épuisement des fonds.
  • L’Accord Canada-Québec de mise en œuvre du Partenariat canadien pour une agriculture durable représente un financement du gouvernement du Canada et du gouvernement du Québec totalisant 366,6 millions de dollars répartis sur une période de cinq ans, soit de 2023 à 2028. Ce financement provient à 60 % du gouvernement fédéral, soit 220 millions de dollars, et à 40 % du gouvernement du Québec, soit 146,6 millions de dollars. Cet accord appuie des initiatives stratégiques qui aideront les secteurs à croître, à innover et à prospérer.

Liens connexes 

Initiative ministérielle de rétribution des pratiques agroenvironnementales 

Plan d’agriculture durable 2020-2030 

Partenariat canadien pour une agriculture durable 

Suivez le MAPAQ sur les réseaux sociaux :

Facebook 

Instagram 
LinkedIn 
YouTube