Zone économique métropolitaine – De la concertation à l’action


 Publié le 5 décembre 2023
 

Les partenaires de la zone économique métropolitaine (ZEM) ont dévoilé leur plan d’action pour agir sur les six axes prioritaires identifiés par le milieu des affaires afin de faire de la communauté métropolitaine de Québec un pôle économique fort, durable et prospère.

Présentation du plan d’action

Le plan d’action a été dévoilé en présence du ministre responsable des Infrastructures et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Jonatan Julien, du ministre de l’Éducation et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, M. Bernard Drainville, du maire de Québec, M. Bruno Marchand, du maire de Lévis, M. Gilles Lehouillier et du Grand Chef de la Nation huronne-wendat, M. Rémy Vincent. Les élus ont tenu à notamment souligner l’importance de la synergie qui règne dans les équipes qui ont travaillé au développement de la ZEM et la qualité de la collaboration qui a permis d’aboutir au plan d’action présenté aujourd’hui.

Les coprésidents ont présenté les objectifs et des mesures concrètes sur les différents axes, soit main-d’œuvre, entrepreneuriat, tourisme et culture, innovation et productivité, chaîne d’approvisionnement et mobilité. Au total, le plan d’action comporte 230 pistes d’actions et 79 projets spécifiques qui pourront être soutenus tant par le milieu des affaires que le gouvernement du Québec et les gouvernements locaux.

Rappelons que la ZEM découle de la volonté des acteurs socioéconomiques des deux rives de se concerter et de collaborer dans le but de donner une voix forte qui permettra de distinguer la communauté métropolitaine de Québec.

Baisse du tarif métropolitain

Un premier geste fort a d’ailleurs été posé avec l’annonce de la baisse du laissez-passer mensuel métropolitain. Selon la catégorie d’usagers, la baisse des tarifs représentera de 350 $ à 470 $ par année pour les utilisateurs. Ces nouveautés, qui entreront en vigueur le 1er février 2024, auront des effets bénéfiques sur tous les secteurs d’activité économique en favorisant une meilleure fluidité entre les deux rives. De plus, un nouveau lot de 20 billets utilisables à tout moment sera instauré au coût de 70 $.

La baisse des tarifs est une première étape de franchie dans l’intégration des tarifs sur tout le territoire de la ZEM. En effet, l’objectif est de développer une application commune qui sera utilisée partout sur le territoire pour mieux planifier les déplacements et pour harmoniser les modes de paiement.

« Les gens d’affaires souhaitent une meilleure concertation interrives. En à peine huit mois, ils sont parvenus à tirer un consensus chez plus de 130 acteurs socioéconomiques et à mettre de l’avant un plan d’action concret préparé par le milieu et pour le milieu. Je suis impressionné par leur efficacité. Au bout du compte, la qualité de vie des citoyens en sera améliorée. » 

Jonatan Julien, ministre responsable des Infrastructures et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

« Je crois en la puissance de la collaboration. Avec la zone économique métropolitaine, c’est 130 entreprises et organisations qui se sont mobilisées et qui travaillent ensemble pour atteindre des objectifs communs, regroupés sous six axes prioritaires de développement. On sent leur réelle volonté de contribuer au développement d’un pôle économique d’importance à l’échelle nationale. Je demeure convaincu que cette vision fera rayonner comme jamais notre région et que celle-ci s’imposera par la force de caractère, la pérennité et la prospérité des gens, comme des entreprises, qui l’habitent. »

Bernard Drainville, ministre de l’Éducation et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches

« Notre grande région sait se distinguer depuis des années. Elle fait notre fierté partout dans la province et au pays. Notre écosystème fort et unique nécessite une attention particulière puisqu’il ne cessera de nous épater. Aujourd’hui, on souhaite donner une nouvelle impulsion via la ZEM. Mobilité, économie, environnement, entrepreneuriat, tout doit être mis sous la loupe pour que l’on devienne, tous ensemble, une région encore plus forte et unie. Nous avons de grandes ambitions pour nos deux rives, c’est maintenant l’heure de passer à l’action! »

Bruno Marchand, maire de Québec

« Les annonces d’aujourd’hui marquent un tournant pour les grandes régions de Chaudière-Appalaches et de la Capitale-Nationale. La communauté métropolitaine profitera enfin d’un plan d’action concret et d’une vision globale unissant les ambitions et les forces des deux rives. Nos équipes peuvent être fières du travail accompli jusqu’à maintenant qui ouvre la voie vers une prospérité partagée au bénéfice de tous. Je suis impatient de voir nos nombreux projets se concrétiser! »

Gilles Lehouillier, maire de Lévis

« La volonté de concertation qui anime le milieu des affaires de Wendake et des régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches est particulièrement stimulante. Reconnue pour son sens des affaires particulièrement développé, la Nation huronne-wendat travaille actuellement à développer de nouveaux partenariats prometteurs avec des organisations et des joueurs majeurs du milieu économique. Ces partenariats et ces associations sont des témoignages forts démontrant que la collaboration entre autochtones et allochtones peut être bénéfique et profitable pour tous. »

Rémy Vincent, Grand Chef de la Nation huronne-wendat

Faits saillants :

  • En mars 2023, le ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, le ministre responsable de la région de Chaudière-Appalaches, le maire de Québec et le maire de Lévis ont confirmé leur volonté de collaborer étroitement au développement d’un pôle économique fort intégrant l’ensemble du territoire de la communauté métropolitaine de Québec.
  • Un comité de travail, composé des principaux partenaires de la ZEM, a été mis sur pied en avril 2023 afin d’assurer sa mise en œuvre.
  • À la suite d’un sondage effectué en juin 2023 par la Chambre de commerce et d’industrie de Québec, la Chambre de commerce et d’industrie du Grand Lévis et la Jeune chambre de commerce de Québec auprès de plus de 130 représentants des gens d’affaires, six axes d’intervention ont été établis pour la ZEM :
    • 1) Innovation et productivité;
    • 2) Main-d’œuvre;
    • 3) Entrepreneuriat;
    • 4) Tourisme et culture;
    • 5) Mobilité;
    • 6) Chaînes d’approvisionnement.
  • Douze leaders économiques du territoire ont accepté d’agir à titre de présidents et de vice-présidents pour chacun des six axes priorisés.
  • Ceux-ci ont contribué de manière active et significative à la préparation des ateliers de réflexion réalisés sous la coordination de Québec International, en étroite collaboration avec la Communauté métropolitaine de Québec, ainsi qu’avec le soutien de la firme KPMG.
  • Pour chacun des axes, le plan d’action présente un bref portrait des analyses socioéconomiques de la région, les principaux enjeux identifiés lors des ateliers, des pistes de solutions et les actions concrètes priorisées sous forme de plan d’action à court, moyen et long termes.
  • Les plans des six axes prennent en compte les principes de développement durable, en mettant l’accent notamment sur l’économie circulaire et des pratiques écoresponsables. À cet effet, l’ensemble des orientations et des actions proposées visent à améliorer la résilience de l’économie régionale.
  • Un premier projet a été annoncé aujourd’hui, il s’inscrit aux actions clés 5.1.1 et 5.1.2 du plan d’action. Afin de faciliter le transport collectif sur l’ensemble du territoire de la ZEM, le Secrétariat à la Capitale-Nationale a octroyé le montant maximal de 1 873 388 $, réparti sur trois ans, à la Communauté métropolitaine de Québec pour offrir aux citoyens un laissez-passer métropolitain abordable.
  • Le laissez-passer métropolitain général passera de 144,25 $ à 105 $, une baisse de 39,25 $. Le tarif pour le laissez-passer métropolitain intermédiaire, destiné aux jeunes de moins de 18 ans, aux aînés et aux étudiants, passera quant à lui de 108,25 $ à 79 $, une économie de 29,25 $.

Liens connexes :

Plan d’action de la ZEM 
Tout savoir sur la ZEM 

Réseaux sociaux : 

Secrétariat à la Capitale-Nationale sur les médias sociaux :

  LinkedIn