1,7 M$ pour le développement du secteur bioalimentaire en Outaouais


 Publié le 13 juillet 2023
 

 Le gouvernement du Québec confirme un financement de plus de 1,7 million de dollars dans le cadre du renouvellement de l’Entente sectorielle de développement du secteur bioalimentaire de l’Outaouais 2022-2025. Cette entente vise à mobiliser l’ensemble des partenaires du milieu et à mettre en œuvre de projets qui tiennent compte des particularités régionales de la région.

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec, M. André Lamontagne, en a fait l’annonce aujourd’hui en marge d’une tournée régionale en Outaouais. Il était accompagné pour l’occasion du député de Gatineau, M. Robert Bussière, et de la députée de Hull, Mme Suzanne Tremblay.

Les montants octroyés par le gouvernement du Québec sont répartis de la manière suivante :

  • 857 500 $ du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ);
  • 500 000 $ du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH);
  • 300 000 $ du ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie (MEIE);
  • 90 000 $ du ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MESS).

Au total, l’entente permettra d’injecter 2 206 500 $ à l’économie de la région, sur une période de trois ans, grâce à la contribution des partenaires régionaux, soit le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO), Tourisme Outaouais, la Fédération de l’UPA Outaouais-Laurentides (FUPAOL) ainsi que les quatre MRC de la région et la Ville de Gatineau.

« Notre gouvernement est heureux de renouveler son soutien au bénéfice du développement bioalimentaire de l’Outaouais. Les effets de la concertation au sein d’un territoire ont déjà été démontrés. En tenant compte des dynamiques uniques de l’Outaouais et en adaptant les interventions aux spécificités des territoires, on favorise l’émergence de projets qui ont toutes les chances d’assurer la prospérité de la région. »

André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec

« Je suis fière du renouvellement de cette entente qui mise sur la collaboration entre les partenaires de l’industrie et les acteurs du milieu. Celle-ci est essentielle pour favoriser la vitalité et le rayonnement de nos régions. Les projets structurants soutenus par le biais de l’entente auront des retombées sur les plans environnemental, économique, social et touristique en plus de mettre en lumière les producteurs de l’Outaouais et leurs produits. Félicitations à tous! »

Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean

« Je salue le renouvellement de cette entente qui aura un impact sur le marché de l’emploi. En développant des initiatives concertées au sein d’une région, on contribue à créer des milieux de travail stimulants, qui donnent un sens à l’engagement professionnel des citoyens. »

Kateri Champagne Jourdain, ministre de l’Emploi et ministre responsable de la région de la Côte-Nord

« Les gens d’ici sont dynamiques, engagés et travaillants. Les initiatives qu’ils soumettront le reflèteront assurément et leurs effets positifs rejailliront sur la collectivité. Je salue la mobilisation de tous les partenaires. Votre synergie enrichit la communauté et favorise l’essor de l’Outaouais. »

Mathieu Lacombe, ministre de la Culture et des Communications, ministre responsable de la Jeunesse et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région de l’Outaouais

« La Table agroalimentaire de l’Outaouais administre fièrement cette entente, car elle constitue un important levier de développement pour le secteur bioalimentaire de l’Outaouais. En effet, elle rassemble des partenaires sectoriels et territoriaux afin de soutenir des projets qui répondent aux besoins et aux préoccupations des entreprises. Cette entente nous permet de travailler collectivement à la mise en place de systèmes bioalimentaires durables en Outaouais. »

Chantale Vaillancourt, présidente de la Table agroalimentaire de l’Outaouais

Faits saillants

  • L’Entente sectorielle de développement du secteur bioalimentaire de l’Outaouais 2022-2025 permet de continuer d’assurer, de façon concertée, la mise en œuvre de projets en lien avec le Plan de développement bioalimentaire de l’Outaouais 2020-2025.
  • Cette planification est en cohérence avec les priorités des cinq plans de développement de la zone agricole de l’Outaouais.
  • La gouvernance de l’entente sera assurée par un comité de gestion formé d’un représentant de chacune des parties : le MAPAQ, le MAMH, le MEIE, le MESS, le CISSSO, Tourisme Outaouais, la FUPAOL, les quatre MRC de la région (Les Collines-de-l’Outaouais, Papineau, Pontiac, La Vallée-de-la-Gatineau) et la Ville de Gatineau. La Table agroalimentaire de l’Outaouais agira à titre de gestionnaire du fonds et aura comme mandat d’administrer les sommes versées par les signataires.
  • L’entente, d’un montant total de 2 206 500 $, fait l’objet d’un engagement accru du milieu :
    • MAPAQ : 857 500 $ par l’entremise du programme Territoires : priorités bioalimentaires;
    • MAMH : 500 000 $ provenant du volet Soutien au rayonnement des régions du Fonds régions et ruralité;
    • MEIE : 300 000 $;
    • MESS : 90 000 $ en vertu de la mesure Concertation pour l’emploi;
    • Ville de Gatineau : 75 000 $;
    • Les quatre MRC : 264 000 $;
    • Tourisme Outaouais : 60 000 $;
    • FUPAOL : 30 000 $;
    • CISSSO : 30 000 $.

Suivez le MAPAQ sur les réseaux sociaux :

Facebook  Twitter  Instagram  LinkedIn  YouTube