Plus de 870 M$ pour le retour du train jusqu’à Gaspé

 

 28 juin 2023

La vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable, Mme Geneviève Guilbault, la députée de Bonaventure, Mme Catherine Blouin, et le député de Gaspé, M. Stéphane Sainte-Croix, sont fiers d’annoncer un investissement total de 871,8 M$ pour la réhabilitation complète du chemin de fer de la Gaspésie, ce qui permettra le retour du train jusqu’à Gaspé en 2026. Pour l’occasion, ils étaient accompagnés du préfet de la MRC de Bonaventure et président de la Société du chemin de fer de la Gaspésie, M. Éric Dubé.

Le gouvernement du Québec confirme par le fait même que les travaux sur le troisième et dernier tronçon du projet, soit celui entre Port-Daniel-Gascons et Gaspé, s’amorceront dès cette année avec des travaux d’enrochement. Les sommes prévues pour la réalisation de ce segment s’élèvent à 518 M$.

De plus, une aide financière de 21 M$ est accordée à la Société du chemin de fer de la Gaspésie afin d’assurer la poursuite de l’exploitation, du développement et des opérations d’entretien de l’ensemble du corridor ferroviaire. Ce financement favorisera une meilleure planification des interventions et rendra les services ferroviaires plus efficaces, au bénéfice des entreprises de la Gaspésie. Fondé sur la reconnaissance de l’expertise de la Société, ce contrat s’ajoute à celui de 19 M$ conclu l’an dernier afin de participer aux travaux de réhabilitation.

« C’est une autre promesse tenue : le chemin de fer de la Gaspésie sera réhabilité jusqu’à Gaspé! Aujourd’hui, nous franchissons une étape cruciale avec l’annonce des travaux pour le troisième et dernier tronçon, soit celui entre Port-Daniel-Gascons et Gaspé. Les investissements confirmés démontrent que nous prenons les moyens nécessaires pour remettre le train sur les rails dans les meilleurs délais. De plus, nous réitérons notre confiance envers la Société du chemin de fer de la Gaspésie pour assurer l’entretien et le développement de l’infrastructure. Ensemble, nous souhaitons offrir aux Gaspésiens un service à la hauteur de leurs attentes et un outil supplémentaire pour soutenir la croissance économique de la région. »

Geneviève Guilbault, vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable

« Quelle belle nouvelle pour la Gaspésie! Je remercie ma collègue vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable ainsi que les équipes du Ministère de livrer ce projet ferroviaire si important pour la région. À titre de ministre régionale, je peux vous assurer que le retour du train jusqu’à Gaspé est attendu depuis des années. C’est un levier économique de taille pour toutes les communautés traversées. Avec ce projet, nous avons les conditions gagnantes afin de travailler au retour du transport de passagers ainsi que d’un train touristique! »

Maïté Blanchette Vézina, ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent et de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

« Je suis si fière de cette annonce qui prouve l’importance du chemin de fer comme dossier prioritaire pour notre région et le fait que nous y travaillons avec vigueur. Je tiens à souligner l’engagement indéniable de la ministre Guilbault dans ce dossier. Le gouvernement a promis de remettre le train de la Gaspésie sur les rails, et ce, jusqu’à Gaspé. Non seulement nous tenons notre promesse, mais nous allons au-delà avec des investissements qui frôlent à ce jour près d’un milliard de dollars, c’est considérable! »

Catherine Blouin, députée de Bonaventure

« Le chemin de fer est un outil de développement économique primordial pour la région. Il s’agit d’un actif stratégique pour la Gaspésie et il était très important pour notre gouvernement d’être au rendez-vous pour redonner l’accès à ce service aux Gaspésiens et Gaspésiennes, tout autant à la population qu’aux entreprises et industries, et ce, de Matapédia jusqu’à Gaspé. Je remercie la ministre des Transports et de la Mobilité durable pour son leadership et son appui indéfectible au projet et je suis particulièrement fier d’être député de Gaspé pour cette annonce historique. »

Stéphane Sainte-Croix, député de Gaspé et adjoint gouvernemental à la ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

« Aujourd’hui, la région récolte le fruit d’un dur labeur qui a débuté il y a bien des années. Je suis personnellement impliqué de façon importante dans ce projet régional depuis près de 10 ans. Je me réjouis que le travail de fond accompli par la région avec les autorités gouvernementales soit aujourd’hui couronné de succès. Je suis très fier! »

M. Éric Dubé, préfet de la MRC de Bonaventure et président de la Société du chemin de fer de la Gaspésie

Faits saillants

  • Le chemin de fer la Gaspésie, qui s’étend sur 325 km entre Matapédia et Gaspé, est la propriété du ministère des Transports et de la Mobilité durable depuis 2015.
  • Le projet de réhabilitation du chemin de fer de la Gaspésie a été scindé en trois tronçons pour faciliter sa réalisation :
    • Matapédia à Caplan – en exploitation;
    • Caplan à Port-Daniel-Gascons – en travaux (mise en service prévue en 2024);
    • Port-Daniel-Gascons à Gaspé – début des travaux d’enrochement en 2023 (mise en service prévue en 2026).
  • L’investissement total du projet de réhabilitation est réparti de la façon suivante :
    • Matapédia à Caplan – 54,5 M$;
    • Caplan à Port-Daniel-Gascons – 299,7 M$;
    • Port-Daniel-Gascons à Gaspé – 517,6 M$.
  • Depuis 2015, le Ministère a soutenu la Société du chemin de fer de la Gaspésie pour l’exploitation, l’entretien et le développement du chemin de fer à hauteur de 58,55 M$. La convention d’aide financière convenue entre le Ministère et la Société en avril dernier procurera un soutien financier potentiel de 21 M$ pour les cinq prochaines années.
  • Le réseau ferroviaire est complémentaire au réseau routier québécois et présente une solution de remplacement qui contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à la diminution de la congestion sur les routes.

Liens connexes