Création de la ligne 1 833 DENONCE


 Publié le 12 avril 2023
 

 Le ministre de l’Éducation, M. Bernard Drainville, annonce la mise en place d’une nouvelle ligne téléphonique sans frais, qui permet à un témoin ou à une victime de dénoncer toute situation d’inconduite sexuelle ou de violence dans les milieux scolaires. Le tout se fera dans la plus grande confidentialité. En plus de l’adresse courriel déjà disponible (signalements@education.gouv.qc.ca), cette ligne téléphonique permettra d’assurer le suivi des signalements auprès les écoles pour offrir des milieux de vie sains et sécuritaires dans le réseau scolaire.

La ligne est accessible de 8 h 30 à 16 h 30 du lundi au vendredi et une boîte vocale est disponible en tout temps dès maintenant. Des préposés retourneront les appels.

Il est important de mentionner que le ministère de l’Éducation ne peut se substituer aux corps policiers, notamment dans les cas d’infraction criminelle. Nous encourageons toute personne ayant subi un acte criminel dans un milieu scolaire, ou en ayant été témoin, à dénoncer la situation directement à la police en composant le 911 ou en se présentant dans un poste de police. Rappelons également que de nombreuses ressources et organismes communautaires existent pour venir en aide aux jeunes en détresse. Les équipes du Ministère accompagneront adéquatement les personnes qui signaleront les situations d’inconduite sexuelle ou de violence et les aiguilleront vers les ressources adéquates. Il ne faut pas hésiter à demander de l’aide.

« La multiplication des cas de violence dans le réseau de l’éducation me préoccupe. Les élèves qui en ont été victimes dans nos écoles doivent pouvoir rapporter ces situations confidentiellement et en toute sécurité. Grâce à cette nouvelle ligne téléphonique, nous venons leur offrir une ressource d’aide supplémentaire. La santé et la sécurité des élèves et du personnel scolaire sont mes priorités et je ne ferai aucun compromis là-dessus. »

Bernard Drainville, ministre de l’Éducation

Faits saillants :

  • La tenue d’une enquête de portée générale concernant les dénonciations et les allégations d’inconduites de nature sexuelle ou de comportements inadéquats dans le réseau scolaire a été annoncée par le ministre le 21 mars dernier. 
  • Le ministère de l’Éducation soutient et accompagne le réseau scolaire par diverses actions (outils et ressources, formations, structure d’accompagnement) pour prévenir la violence et l’intimidation, dont les violences à caractère sexuel, et faire la promotion d’un climat scolaire sain, sécuritaire, inclusif et bienveillant.
  • Des services d’aide et d’accompagnement sont également offerts par des organismes spécialisés pour soutenir les victimes d’actes de violence ou ceux qui en sont témoins. Pensons à Tel-jeunes, à Info-aide violence sexuelle, au Centre d’expertise Marie-Vincent ou au Centre d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC).
  • Un ensemble de ressources est mis à la disposition de la population pour permettre de signaler ou d’accompagner toute personne qui souhaite formuler une plainte quant à une situation inacceptable de nature non criminelle dans le monde de l’éducation. L’accès à ces ressources se fait facilement par notre site Web .

Liens connexes :

Pour toute inconduite ou tout comportement inadéquat à caractère sexuel se déroulant dans le milieu de l’éducation, vous pouvez composer le 1 833 DENONCE ou remplir le formulaire de signalement. 

Autres ressources disponibles :

D’autres ressources sont également disponibles dans la section Violence et intimidation  du site Web du gouvernement.

Pour en savoir plus sur les activités du ministère de l’Éducation, suivez-le sur les médias sociaux :

https://www.facebook.com/quebeceducation 
https://twitter.com/EducationQC 
https://www.linkedin.com/company/339645 
https://www.youtube.com/channel/UCgcPCv5VQhsAY3vNNoH6Zrw 
https://www.instagram.com/education_qc/