8 M$ dans le bien-être animal


 Publié le 11 avril 2023
 

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec, M. André Lamontagne, et la députée d’Iberville et adjointe gouvernementale au bien-être animal, Mme Audrey Bogemans, annoncent la tenue d’une tournée nationale de consultations qui permettra d’orienter et de prioriser les actions à poser dans le dossier du bien-être pour les animaux de compagnie, en particulier celui des chats et des chiens.

La députée Audrey Bogemans mènera les consultations qui se dérouleront entre les mois de mai et de septembre 2023. Cette tournée sera constituée de sept rencontres dans différentes régions et permettra d’échanger avec une trentaine d’organisations de partout au Québec.

Afin d’augmenter concrètement la capacité d’intervention en matière de bien-être animal, le ministre annonce également un montant de 8 millions de dollars, prévu dans le dernier budget, pour embaucher au moins 20 ressources supplémentaires consacrées au bien-être animal.

Alors que nous assistons à une augmentation du nombre d’adoptions d’animaux de compagnie depuis les dernières années, le gouvernement souhaite mobiliser les groupes et les organismes qui œuvrent pour le bien-être animal, et ainsi répondre aux attentes des Québécoises et des Québécois en la matière.

À terme, l’objectif est d’améliorer la mise en œuvre de nos lois et règlements et de réfléchir aux moyens concrets d’être plus efficaces dans nos interventions tout en optimisant le potentiel des ressources qui y sont consacrées.

« Le bien-être animal est une priorité de notre gouvernement. Au cours de mon premier mandat, j’ai fait l’annonce de deux règlements permettant de renforcer et de mieux encadrer la Loi sur le bien-être et la sécurité de l’animal. Avec l’investissement financier qui permettra d’ajouter des ressources sur le terrain et l’annonce d’une consultation nationale, nous posons un autre geste important. À terme, nous souhaitons susciter une plus grande mobilisation du milieu tout en ciblant encore mieux les actions prioritaires afin de poursuivre la mise en œuvre de la loi. Notre objectif est vraiment de faire équipe avec les partenaires en bien-être animal. »

M. André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec

« Je m’engage dans cette démarche avec une grande humilité, de l’ouverture et la promesse d’une écoute des besoins et pistes de solutions de chacun. Nous souhaitons connaître les idées des gens qui sont sur le terrain. L’objectif est d’en arriver à renforcer les canaux de communication existants et à créer de nouvelles opportunités, en plus de collaborer activement avec les groupes et les organismes dont la mission est liée au bien-être des animaux. Je suis très enthousiaste à l’idée de concrétiser mon mandat et d’aller à la rencontre des partenaires! »

Mme Audrey Bogemans, députée d’Iberville et adjointe gouvernementale du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

Faits saillants

  • Selon le plus récent sondage de l’Association des médecins vétérinaires du Québec, un ménage québécois sur deux possède un animal de compagnie. On compte 2,1 millions de chats et 1,1 million de chiens.
  • La Loi sur le bien-être et la sécurité de l’animal est entrée en vigueur en décembre 2015. Elle vise à endiguer les comportements inacceptables envers les animaux. La loi stipule notamment que l’animal est reconnu comme un être sensible ayant des impératifs biologiques.
  • Rappelons que le gouvernement du Québec a édicté le Règlement sur le bien-être et la sécurité des animaux domestiques de compagnie et des équidés en août dernier.
  • Il prévoit notamment l’interdiction des chirurgies non thérapeutiques, dont le dégriffage, la coupe de la queue, la taille des oreilles et la dévocalisation, sauf pour des raisons médicales.
  • En 2022-2023, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) et ses 6 mandataires ont reçu 4 226 plaintes en vertu de la Loi sur le bien-être et la sécurité de l’animal. Pour la même année, les inspecteurs ont réalisé 6 732 inspections.
  • En 2022-2023, 289 personnes autorisées, incluant les mandataires, ont été désignées pour appliquer les lois administrées par le Sous-ministériat à la santé animale et à l’inspection des aliments. De ce nombre, pour le bien-être animal, 30 ressources d’inspection viennent du MAPAQ et 34 des mandataires.
  • Les thèmes abordés lors de la tournée porteront principalement sur les permis, le processus d’inspection des lieux de garde et la notion de responsabilité en matière de bien-être animal.