42,7 M$ pour soutenir la mission éducative

 

 21 juin 2022

Afin de répondre aux besoins éducatifs de la population québécoise et de bonifier l’offre concrète sur le terrain, le ministre de l’Éducation, M. Jean-François Roberge, a annoncé aujourd’hui une aide financière additionnelle et récurrente de 13,2 millions de dollars pour le Programme d’action communautaire sur le terrain de l’éducation, portant l’enveloppe globale à plus de 42,7 millions de dollars, en vigueur pour l’année 2022-2023. Cette importante bonification permettra aux organismes d’action communautaire autonome (OACA) de poursuivre leur mission éducative directement auprès de la population. Cet investissement représente la hausse de financement la plus importante de l’histoire du programme.

Présentement, 14 organismes sont admissibles au PACTE et en attente d’un premier financement. Le rehaussement de l’enveloppe budgétaire du PACTE pour l’année 2022-2023 permettra à chacun de ces organismes de recevoir un premier soutien financier pour la réalisation de leur mission globale. 

Cette aide financière s’inscrit dans la nouvelle mouture du Programme d’action communautaire sur le terrain de l’éducation (PACTE). Fruit d’un long travail de collaboration avec les regroupements partenaires, cette mise à jour du cadre normatif vise à maintenir et à améliorer la capacité d’action des OACA pour :

  • offrir à la population adulte faiblement scolarisée ou faiblement alphabétisée la possibilité d’acquérir, de maintenir ou de rehausser ses compétences de base;
  • agir en prévention de l’analphabétisme auprès des enfants;
  • lutter contre le décrochage scolaire;
  • accroître le retour en formation ou la mise en action (reprise en main du jeune adulte par son engagement dans une démarche volontaire de développement personnel et d’acquisition de compétences) des personnes en situation de décrochage scolaire ou social;
  • augmenter la qualification des personnes, notamment par la formation continue;
  • réduire l’exclusion sociale, accroître la participation citoyenne et améliorer les conditions de vie et l’autonomie des personnes jointes par les organismes;
  • offrir de la formation continue destinée principalement aux OACA et à la population en offrant un soutien sous différentes formes, et ce, selon une approche d’éducation populaire autonome.

Une partie de cet investissement record provient du Plan d’action gouvernemental en matière d’action communautaire (PAGAC) 2022-2027. Le plan compte sur un investissement total de 1,1 milliard de dollars sur cinq ans, pour renforcer le financement gouvernemental en appui à la mission des organismes communautaires.

« Les organismes d’action communautaire autonome jouent un rôle essentiel pour tout le Québec. Ils offrent une gamme de solutions innovantes et adaptées aux réalités des milieux qu’ils servent. Leurs interventions changent positivement le parcours de ceux et celles qui recourent à leurs services. Je suis fier de leur apporter mon soutien et je me réjouis de la somme annoncée aujourd’hui. Ces organismes jouent un rôle crucial au sein de la société québécoise et sont essentiels à la complétion d’un filet social fort. Cette aide financière leur permettra de poursuivre leurs activités et leur offrira des outils supplémentaires pour faire face aux différents défis qu’ils rencontrent. »

Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation

« Je suis heureux que ce soutien supplémentaire vienne en aide directement aux organismes sur le terrain qui en ont le plus besoin et qui soutiennent des populations vulnérables. Ils offrent des services essentiels, en utilisant souvent des approches novatrices qui contribuent à l’amélioration des conditions et de la qualité de vie des personnes vivant en situation de pauvreté et d’exclusion sociale. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale

Faits saillants :

  • La dernière bonification récurrente au PACTE remonte à 2016-2017.
  • Le nouveau cadre permettra notamment l’augmentation du montant de la subvention maximale pouvant être accordée à un organisme admissible ayant déjà bénéficié d’un soutien à la mission globale au cours des deux dernières années à 481 000 $ pour l’année financière 2022-2023.
  • Le nouveau cadre permettra également d’augmenter le montant de la subvention maximale pouvant être accordée à un organisme admissible n’ayant jamais bénéficié du soutien à la mission ou en n’ayant pas bénéficié au cours des deux dernières années à 150 000 $ pour l’année 2022-2023.
  • En 2021-2022, 203 organismes recevaient un soutien financier récurrent en soutien à la réalisation de leur mission globale. Également, 23 organismes ont bénéficié d’un soutien financier pour la réalisation d’un projet ponctuel.
  • Les services proposés par les organismes et les regroupements bénéficiant du financement lié au PACTE visent à répondre à des besoins particuliers en matière d’alphabétisation, de lutte contre le décrochage scolaire, de raccrochage scolaire, de formation continue et de soutien aux regroupements nationaux d’organismes d’action communautaire autonome dont la mission principale se situe dans l’un des quatre champs d’activité précédemment nommés. Ces services offrent une solution de rechange aux services que propose le réseau public.
  • Le PACTE vise notamment à faire connaître, à promouvoir et à soutenir les organismes d’action communautaire autonome dont la mission principale s’apparente à la mission éducative du ministère de l’Éducation.

Liens connexes :

Pour en savoir plus sur les activités du ministère de l’Éducation, suivez-le sur les médias sociaux :

https://www.facebook.com/quebeceducation
https://twitter.com/EducationQC
https://www.linkedin.com/company/339645