La ministre Caroline Proulx en mission économique à Paris

 

 22 novembre 2021

Alors que l’activité touristique reprend partout dans le monde, la ministre du Tourisme du Québec, Mme Caroline Proulx, sera en France du 22 au 24 novembre dans le cadre d’une mission économique. Celle-ci vise principalement à promouvoir le Québec comme destination touristique et à renouer avec les touristes français, premier marché outremer pour le Québec. Soulignons que Mme Proulx sera la première ministre québécoise à participer à une mission économique sur le territoire français depuis le début de la pandémie.

La délégation est composée d’une vingtaine de partenaires de l’industrie touristique, dont l’Alliance de l’industrie touristique du Québec , la Société du Palais des congrès de Montréal , la Société du Centre des congrès de Québec Aéroports de Montréal , et Aéroport international Jean-Lesage .

Au cours de cette mission, la ministre se rendra à Paris, où elle s’entretiendra avec son homologue, le secrétaire d’État chargé du tourisme auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, M. Jean-Baptiste Lemoyne. Elle rencontrera aussi des professionnels de l’industrie du voyage ainsi que des représentants d’organisations liées au tourisme durable, au tourisme d’affaires et à l’innovation.

La ministre se rendra également à Lyon, où elle participera à un événement organisé par Air Canada. Elle s’entretiendra avec le vice-président du Conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes chargé de l’aménagement du territoire et des relations internationales, M. Philippe Meunier, ainsi qu’avec la vice-présidente de la Métropole de Lyon chargée des relations européennes et internationales, de la coopération décentralisée et du tourisme, Mme Hélène Dromain.

« Je suis très heureuse de me rendre en France pour cette première mission depuis le début 2020. Le lien qui nous unit aux Français est riche et unique; à preuve, la France représente le deuxième marché international en importance pour notre belle destination qu’est le Québec. Maintenant que les liaisons aériennes entre nos deux destinations reprennent graduellement, nous devons être proactifs et reconquérir les clientèles naturelles de la destination incomparable, sécuritaire et séduisante qu’est le Québec. Avec l’appui du gouvernement, nos entrepreneurs touristiques ont su vite rebondir et sont fin prêts à accueillir les visiteurs d’ailleurs. Les Français ont toujours été séduits par les grands espaces du Québec, ses villes vibrantes, ses attraits pour toute la famille et son accueil hors pair, chaleureux et authentique. Plus que jamais, nous mettrons de l’avant notre approche responsable et durable et la diversité des expériences qu’offre le Québec, notamment en matière de tourisme autochtone. Il est temps de dire « Bonjour, Québec ! » »

Caroline Proulx, ministre du Tourisme et ministre responsable des régions de Lanaudière et du Bas-Saint-Laurent

« Après plusieurs mois sans traverser l’océan, nous sommes particulièrement heureux de retrouver nos partenaires français. L’ensemble de l’industrie touristique québécoise est fébrile à l’idée de présenter ses expériences touristiques articulées autour d’une vision durable, responsable et sécuritaire, et ses nouveautés. Nous sommes aussi fiers de présenter notre nouvelle marque renouvelée, Bonjour Québec. Une marque qui renforce le caractère francophone et culturel unique en Amérique du Nord de notre destination. Une marque qui parle d’une seule et même voix – celle d’un Québec généreusement accueillant. Nos partenaires des quatre coins du Québec sont prêts à accueillir la clientèle du marché français afin qu’elle redécouvre nos espaces spectaculaires, notre joie de vivre, notre culture créative et notre accueil incomparable. »

Martin Soucy, président-directeur général de l’Alliance de l’industrie touristique
du Québec

Faits saillants :

  • La France est le premier marché outre-mer du Québec et son deuxième marché international après les États-Unis. À lui seul, le marché français représente 30 % des dépenses touristiques en provenance d’outre-mer pour le Québec.
  • En 2019, 396 000 touristes français ont visité le Québec, ce qui représentait une hausse de 3,4 % par rapport à 2018 selon les prévisions du Ministère.
  • Ils ont contribué à plus de 609 M$ en termes de dépenses des touristes.
  • Le Ministère a fait l’achat de crédits carbone qui compenseront les 5,98 tonnes de CO2 nécessaires pour que ses représentants effectuent le voyage en France.
  • Notons que la France est l’un des plus grands pays émetteurs de touristes (au 5e rang en 2016) et que les dépenses des touristes français à l’étranger s’élevaient à 40,5 G$ US en 2016.
  • En plus des partenaires mentionnés précédemment, la délégation est composée de représentants des organisations et groupes suivants : Québec du Sud, Tourisme Montréal, Destination Québec Cité, Tourisme Laurentides, Tourisme Charlevoix, Tourisme Abitibi-Témiscamingue, Québec Authentique, Québec maritime, Tourisme Autochtone Québec, Groupe Voyages Québec et Jonview Canada.