Lancement d’un appel aux syndicats pour intensifier les négociations

 

 3 mai 2021

Accompagné de la ministre responsable de l’Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor, Mme Sonia LeBel, le premier ministre, M. François Legault, a rencontré plusieurs dirigeants des principales organisations syndicales et leur a lancé un appel à intensifier les négociations pour arriver rapidement à une entente. Avec la crise sanitaire vécue par tous les Québécois depuis plus d’un an, il est temps de mettre ce dossier derrière nous. 

Le premier ministre et la ministre ont saisi l’occasion pour rappeler les grandes lignes des dernières offres patronales déposées le 31 mars dernier.

En santé

·       Embauche de14 000 nouveaux employés, dont 3 500 infirmières

·       Augmentation de la rémunération des préposés aux bénéficiaires dans les CHSLD de 23 %

·       Augmentation importante des primes de nuit, de soir et de fin de semaine pour les infirmières

En éducation

·       Augmentation de 18 % de la rémunération des enseignants à l’entrée

·       Augmentation à 91 000 $ de la rémunération des enseignants au maximum de l’échelle

·       Ajout de professionnels pour appuyer les élèves en difficulté

·       Valorisation de la profession au primaire et au secondaire

Tous les employés de l’État 

·       Bonification de la rémunération de 8 % sur trois ans

« Sonia LeBel négocie très activement avec les syndicats et accomplit un travail remarquable. L’entente avec les infirmières de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec et celle avec les enseignants du primaire et du secondaire de la Fédération autonome de l’enseignement en sont une preuve. Force est aussi de constater que les conventions collectives sont échues depuis un an. On vit une crise qui nous oblige à travailler tous ensemble pour le bien des citoyens. Je souhaite qu’on intensifie les discussions pour conclure toutes les négociations au cours des prochaines semaines. Il faut le plus rapidement possible mettre tous nos efforts à rénover nos services en santé et en éducation mis à mal par la pandémie. Des négociations qui n’aboutissent pas n’aident en rien nos employés et nos concitoyens. »

François Legault, premier ministre du Québec

« Que ce soit en matière de valorisation des professions, d’autonomie ou de diminution des surcharges de travail, les ententes proposées jusqu’à maintenant démontrent que nous sommes résolus à respecter nos engagements. Actuellement, il y a tout sur la table pour trouver des solutions qui améliorent les conditions de travail des employés des secteurs public et parapublic. J’invite les syndicats à mettre les bouchées doubles aux tables de négociations. Mes équipes sont prêtes dès maintenant à intensifier les rencontres. »

Sonia LeBel, ministre responsable de l’Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor