Actualité

Élection générale de 2018 - Nadine Girault et Stéphane Le Bouyonnec sont candidats pour la CAQ


Élection générale de 2018 – Nadine Girault et Stéphane Le Bouyonnec sont candidats pour la CAQ

Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, a profité du lancement du Congrès national de la CAQ au Centre de congrès et d’expositions de Lévis pour annoncer que Nadine Girault et Stéphane Le Bouyonnec porteront les couleurs de sa formation politique lors de la prochaine élection générale, dans les circonscriptions de Bertrand et de La Prairie respectivement. François Legault se réjouit de pouvoir compter sur ces gestionnaires de grande expérience au sein de son équipe.

Pour François Legault, ces ajouts à sa formation politique démontrent à quel point le Québec aura une équipe de gestionnaires exceptionnelle avec un éventuel gouvernement de la CAQ. « Partout où ils sont passés, ils ont fait preuve d’excellence. Nadine a actuellement sa propre boîte de consultants en gestion. Auparavant, elle a été vice-présidente au Fonds de solidarité FTQ, de Boutique Jacob, de BMO Groupe financier, de Desjardins Sécurité financière, vice-présidente associée à RBC Banque Royale, et elle a aussi siégé au conseil d’administration d’Investissement Québec. De son côté, Stéphane est actuellement le président de la CAQ. Il est diplômé de l’École Polytechnique de Montréal en génie industriel. Il a d’abord travaillé chez Lavalin, pour ensuite être vice-président exécutif de l’entreprise Hypocrat, vice-président du Fonds de solidarité FTQ, président d’Innovitech et de Métaforia. Il a aussi fondé Synergis Capital, une firme spécialisée en fusions, acquisitions et finance corporative, en plus d’avoir été député de la CAQ dans La Prairie de 2012 à 2014 », a détaillé le chef de la CAQ.

« Les Québécois veulent que leur État soit mieux géré. Depuis des années, on a l’impression que le gouvernement libéral a baissé les bras. Nous, on est convaincu que le gouvernement peut être beaucoup mieux géré. Les Québécois en ont assez de payer toujours plus pour toujours moins de services. Les Québécois veulent que le gros bon sens et la bonne gestion fassent leur retour au gouvernement. Ce changement est incarné par Nadine et Stéphane», a ajouté François Legault.

Dynamiser Investissement Québec en région

Nadine Girault soutient avoir choisi la Coalition Avenir Québec « pour son ouverture au changement dans la façon de gouverner le Québec. J’ai trouvé à la CAQ une harmonie de vue avec mes propres convictions, que ce soit en immigration, en éducation ou dans la vision de M. Legault du développement économique régional. Je crois, comme lui, qu’il faut rendre Investissement Québec plus dynamique en région et qu’on doit prendre plus de risques pour aider nos entreprises. Ayant siégé sur le conseil d’administration de cet organisme pendant plusieurs années et jusqu’à tout récemment, je suis bien placée pour voir le potentiel d’Investissement Québec. Cependant, Investissement Québec doit agir selon les orientations que lui donne le gouvernement et je pense qu’avec un gouvernement de la CAQ, Investissement Québec sera encore plus un outil de développement économique régional », a déclaré la nouvelle candidate.

Le service public, le plus beau métier du monde

Pour sa part, Stéphane Le Bouyonnec espère sincèrement que l’équipe de la CAQ aura une vraie chance de faire les choses autrement après le 1eroctobre prochain.« Après avoir connu une carrière active et valorisante dans le monde des affaires, tout en gardant toujours un pied dans la politique militante, je suis prêt à nouveau à embrasser le plus beau métier du monde, celui du service public. J’ai la conviction profonde qu’une bonne équipe de parlementaires, dirigée par un leader authentique et déterminé, qui est lui-même guidé par un programme ambitieux et inspirant, peut faire une grosse différence pour le Québec.  Au niveau économique, je crois fermement que nous pouvons faire mieux. Avec François Legault à la tête du prochain gouvernement, nous ferons mieux !», a-t-il conclu.