Élections

Jean Boulet portera les couleurs de la Coalition Avenir Québec dans la circonscription de Trois-Rivières


Jean Boulet portera les couleurs de la Coalition Avenir Québec dans la circonscription de Trois-Rivières

Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, est fier d’annoncer que l’avocat Jean Boulet portera les couleurs de sa formation politique dans la circonscription de Trois-Rivières pour l’élection du 1er octobre prochain. Originaire de Saint-Tite, Jean Boulet s’est dit ravi de faire le grand saut en politique dans la ville de Trois-Rivières, une ville où il évolue professionnellement depuis plusieurs années et où il a fondé sa famille.

Quant au chef de la CAQ, il s’est réjoui de pouvoir compter sur cet avocat spécialisé dans le droit du travail qui est autant impliqué et reconnu dans sa communauté. « Jean est un avocat réputé en relations de travail. Il a été associé-directeur de Heenan Blaikie, à Trois-Rivières et ensuite, associé-directeur de Lavery, à Trois-Rivières. Jean est très connu ici. Il a été président du conseil d’administration de la Chambre de commerce et d’industrie de Trois-Rivières, président du conseil d’administration de la Fondation du Centre hospitalier régional de Trois-Rivières, vice-président du conseil d’administration de l’Administration portuaire de Trois-Rivières, président du conseil d’administration de Centraide-Mauricie, administrateur de la Fondation du Centre de réadaptation Interval, administrateur du Musée de culture populaire, et j’en passe… », a énuméré François Legault.

La CAQ pour le développement économique de Trois-Rivières

À la suite de discussions avec François Legault, Jean Boulet a constaté qu’il ne faisait aucun doute que la Coalition Avenir Québec est le meilleur véhicule pour le développement économique de la ville de Trois-Rivières et de toute la région. Les défis sont d’ailleurs de taille en Mauricie, qui connaît de sérieux enjeux de main-d’œuvre, qui freinent l’essor des entreprises. « J’ai senti chez François Legault une réelle préoccupation pour les régions. À travers son intention d’utiliser les leviers du gouvernement pour rendre nos entreprises plus compétitives à l’échelle canadienne, nord-américaine et internationale, nous pourrons augmenter les investissements et la diversification de l’économie régionale », a indiqué le nouveau candidat trifluvien.

François Legault s’est par ailleurs engagé à relancer l’économie de la Mauricie et à travailler pour créer des emplois payants. « La région n’a pas réussi à remplacer les emplois payants perdus dans le secteur industriel. D’abord, le nombre d’emplois en Mauricie a reculé de 7 600 depuis 15 ans et de 3 100 depuis 4 ans. Cependant, le principal problème demeure le niveau de revenu qui est 11% plus bas en Mauricie que dans le reste du Québec. Le gouvernement du Québec doit en faire beaucoup plus pour attirer des emplois mieux payés en Mauricie », a expliqué le chef caquiste.

Un député présent, disponible et à l’écoute

À Trois-Rivières, comme sur le territoire entier de la Mauricie, Jean Boulet a notamment soulevé le criant manque d’infirmières et de préposés aux bénéficiaires comme étant un dossier qui le touche particulièrement. En s’impliquant dans la communauté, Jean Boulet s’est par ailleurs conscientisé aux dures réalités que sont la pauvreté et l’exclusion sociale. « Pour moi, la politique active sera un moyen de servir la communauté et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour améliorer le sort de mes concitoyens. Je veux contribuer à créer de la richesse au Québec, mais une richesse pour tous. À tous les trifluviens, je voudrais dire que si vous me faites confiance, vous aurez un député de la CAQ présent, disponible et à l’écoute », a déclaré le candidat caquiste.