Éducation

Projet de loi 173 : Le ministre a renié sa parole et abandonné 8 000 familles


En bref, selon la CAQ :

  • La CAQ a récemment demandé au ministre d’exclure complètement les pensions alimentaires pour enfants du calcul des prestations d’aide sociale, dans le cadre du projet de loi 173
  • Mardi dernier, lors de la période de questions, le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale nous a affirmé qu’il aurait une « proposition à faire » pour corriger cette injustice
  • Or, le projet de loi 173 a été adopté hier et le ministre n’a proposé aucune solution. Le ministre laisse ainsi tomber 8 000 familles prestataires de l’aide sociale.


Projet de loi 173 : Le ministre a renié sa parole et abandonné 8 000 familles

Le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais, s’est engagé, mardi dernier lors de la période de questions, à proposer une solution pour corriger l’injustice dans le calcul d’aide sociale. Dans le cadre de l’étude du projet de loi 173, la CAQ avait effectivement demandé au gouvernement libéral d’exclure complètement les pensions alimentaires pour enfants du calcul des prestations d’aide sociale. Hier, le ministre a failli à son engagement, n’a pas tenu parole, et a de ce fait laissé tomber 8 000 familles bénéficiaires de l’aide sociale, majoritairement des mères monoparentales.

 

Aujourd’hui en chambre, le porte-parole de la Coalition avenir Québec en matière d’Emploi et de Solidarité sociale, Sébastien Schneeberger, a dénoncé que le gouvernement libéral ait laissé miroiter une solution pour ces familles, sans toutefois y donner suite. Voyant le refus du ministre Blais d’exempter les pensions alimentaires pour enfants dans le calcul de l’aide sociale, le député de Drummond – Bois-Francs a soumis la proposition, comme il l’avait déjà fait lors de l’étude détaillée du projet de loi, de faire un premier pas pour dispenser, dans un premier temps, les personnes qui ont des contraintes sévères ou jugées inaptes à l’emploi et qui sont prestataires de la solidarité sociale.

Citations :

« Le ministre semble croire que 100 $ ou 200 $ de plus dans leurs poches va encourager les gens à demeurer prestataires d’aide sociale, alors que ce montant  permettra ultimement de répondre aux besoins de base de leurs enfants» 

– Sébastien Schneeberger

député de Drummond – Bois-Francs, porte-parole de la CAQ en matière d’emploi et solidarité sociale