Informatique

Accès à Internet haute vitesse en région : Le nouvel appel d'offres se fait toujours attendre par des dizaines de municipalités


En bref, selon la CAQ :

  • 5 mois après que la CAQ ait demandé à la ministre de présenter rapidement son nouveau programme pour brancher les régions à lnternet haute vitesse, il n’y a toujours rien sur la table
  • Le gouvernement affirme que le dossier est une priorité, alors que plus d’un an après l’annonce de Dominique Anglade, des collectivités attendent toujours une réponse
  • Le gouvernement doit se ressaisir et faire preuve de beaucoup plus de leadership pour donner accès à Internet dans les régions


Accès à Internet haute vitesse en région : Le nouvel appel d’offres se fait toujours attendre par des dizaines de municipalités

Des dizaines de municipalités au Québec attendent toujours le second appel d’offres qu’il leur permettra d’être branchées à Internet, un an après la fin du premier appel de propositions au programme Québec branché et cinq mois après que la CAQ en ait fait la demande formelle. La ministre de l’Économie n’a en effet toujours pas présenté son plan de match pour donner accès à ce service au sein des communautés qui ne sont pas encore branchées, malgré les beaux discours et les promesses du gouvernement libéral à cet égard.

 

Le porte-parole de la Coalition avenir Québec en matière de développement économique, Éric Lefebvre, a dénoncé ce matin lors de la période de questions, le statu quo qui perdure depuis des mois dans le dossier et a rappelé que l’accès à Internet est essentiel pour le développement économique de nos régions. Toujours selon le député d’Arthabaska, il est clair que le gouvernement ne fait pas de cet enjeu une priorité et qu’il nuit, par le fait même, au développement de nombreuses entreprises au Québec.

Citations :

« En 2018, il est impossible d’imaginer que des citoyens n’ont toujours pas accès à Internet. Il est temps que le gouvernement libéral fasse de cet enjeu une priorité, qu’il passe à l’action, puisque le développement de nos régions est primordial pour la croissance économique de tout le Québec »

– Éric Lefebvre

député d’Arthabaska, porte-parole de la CAQ en matière de développement économique