Actualité

Taux de diplomation au Québec : 15 ans de règne libéral, 15 ans de retard sur l'Ontario


En bref, selon la CAQ :

  • Il y a 15 ans, les taux de diplomation du Québec et de l’Ontario étaient similaires. Aujourd’hui, l’écart s’est lamentablement amplifié entre les deux provinces
  • Les libéraux rejettent du revers de la main les solutions proposées par la CAQ, telles que la maternelle à 4 ans offerte à tous et 5 heures d’aide aux devoirs, d’arts ou de sports de plus par semaine au secondaire
  • Plutôt que de reconnaître le problème et de mettre en place des solutions, le gouvernement utilise l’argent des contribuables et le temps des fonctionnaires pour faire préparer des publicités servant à masquer leur bilan désastreux


Taux de diplomation au Québec : 15 ans de règne libéral, 15 ans de retard sur l’Ontario

En 2003, lorsque les libéraux ont pris le pouvoir, le taux de diplomation entre le Québec et l’Ontario étaient similaires. Le résultat après 15 ans de règne libéral : 15 ans de retard sur l’Ontario.

Le chef de la Coalition avenir Québec s’est indigné, aujourd’hui en chambre, du bilan catastrophique des libéraux en matière d’éducation et des faux arguments soulevés par le premier ministre pour expliquer cet échec. Les libéraux refusent catégoriquement d’opposer les résultats des deux provinces, puisque ceux-ci démontrent explicitement le fiasco libéral dans le dossier de l’éducation au Québec.

La CAQ propose des solutions concrètes, qui auront un réel impact sur la diplomation de nos jeunes : la maternelle à 4 ans et des heures supplémentaires dans les écoles secondaires. En réponse à ces propositions, le premier ministre a fait diversion lors de la période de questions et rejeté du revers de la main les solutions présentées par la CAQ.

En plus de préférer donner des centaines de millions en trop aux médecins spécialistes, invoquant ne pas avoir assez de ressources pour l’éducation, le gouvernement utilise l’argent des contribuables et le temps des fonctionnaires de l’État pour faire préparer des publicités servant à masquer leur piètre bilan.

Citations :

« Le gouvernement libéral n’a pas réussi à faire du système d’éducation québécois un modèle enviable et performant en 15 ans de pouvoir. L’enjeu est trop important  pour que la population leur fasse confiance pour les 4 prochaines années : c’est l’avenir de notre jeunesse dont il est question. La CAQ propose des solutions tangibles telles que la maternelle à 4 ans offerte à tous et 5 heures de parascolaire ou d’aide aux devoirs gratuite par semaine dans les écoles secondaires »

– François Legault

député de l’Assomption, chef de la Coalition avenir Québec

« Si le taux de diplomation du Québec avait progressé au même rythme que celui de l’Ontario, ce sont plus de 7 000 jeunes que l’on parviendrait, cette année, à sauver du décrochage. Ces jeunes, ils ont un visage, un nom, des parents, mais n’auront pas de diplôme. Voilà le résultat des libéraux au pouvoir depuis 15 ans »

 

– Jean-François Roberge

député Chambly, porte-parole de la CAQ en matière d’Éducation