Actualité

Exclusivité de la pêche au saumon : Les libéraux rejettent le moratoire proposé par la CAQ


En bref, selon la CAQ :

  • Le gouvernement Couillard a conféré en douce l’exclusivité de la pêche au saumon au nord du Québec à une poignée de pourvoiries privées qui n’offrent que des forfaits coûtant près de 2000 $ par jour, et même plus.
  • La CAQ a déposé une motion demandant un moratoire sur cette mesure, mardi après-midi. Cette motion a été refusée par les libéraux
  • Cette situation est inacceptable pour la CAQ. Rien ne justifie qu’on empêche des citoyens avec un permis de pêche de pêcher le saumon dans ces rivières


Exclusivité de la pêche au saumon : Les libéraux rejettent le moratoire proposé par la CAQ

Mardi après-midi, la Coalition avenir Québec a déposé une motion demandant au gouvernement un moratoire qui suspendrait la modification de l’article 7 du règlement sur les permis de pêche, concernant la pêche au saumon dans le nord du Québec. Les libéraux ont rejeté cette motion, eux qui ont en catimini modifié la réglementation afin de limiter la pratique de ce sport à ceux qui ont les moyens de s’offrir un voyage de plusieurs milliers de dollars dans une pourvoirie.

Selon la CAQ, même si le statut du saumon atlantique est jugé «préoccupant» partout au Québec, la solution n’est pas de réserver la pêche nordique de cette espèce aux plus riches exclusivement.

Citations :

« Le nord du Québec est un immense territoire qui doit être valorisé, fréquenté et apprécié pour les nombreuses richesses naturelles qui s’y retrouvent. Il ne doit pas être limité à ceux qui souhaitent apprécier ce lieu unique au monde et y pratiquer leur sport favori. Rien ne peut justifier que les détenteurs de permis de pêche ne puissent avoir accès à ces rivières »

 

– Mathieu Lemay

député de Masson, porte-parole de la CAQ en matière d’environnement