Personnes âgées et vulnérables

Alerte Silver : La CAQ veut s'inspirer d'autres états et créer une alerte pour les aînés disparus


En bref, selon la CAQ :

  • Un gouvernement de la CAQ implantera au Québec un système d’alerte inspiré de l’alerte Silver pour les ainés disparus
  • Lorsqu’une personne âgée souffrant de troubles cognitifs manquera à l’appel, un avis de recherche sera diffusé, comme c’est le cas lors d’une alerte Amber pour les enfants disparus
  • Une alerte pour les aînés disparus existe déjà en Ontario, en Alberta, au Manitoba et dans une trentaine d’États américains


Alerte Silver : La CAQ veut s’inspirer d’autres états et créer une alerte pour les aînés disparus

Lorsqu’un enfant de moins de 18 ans disparait au Canada, une alerte Amber est rapidement déclenchée, puisque les premières heures suivant une disparition sont cruciales pour l’issue des recherches. Ce système a fait ses preuves, depuis 2003 au Québec, si bien qu’un gouvernement de la CAQ proposera un protocole d’alerte semblable, pour les ainés souffrant de déficience cognitive telle que l’Alzheimer.

Au Québec seulement, près de 125 000 personnes souffrent de cette terrible maladie ou d’un problème de santé mentale y étant apparenté. Pour François Paradis, porte-parole de la CAQ pour les aînés, des mesures concrètes doivent être mises en place pour s’assurer que ces personnes soient mieux protégées. Une alerte pour les aînés disparus existe déjà en Ontario, en Alberta, au Manitoba et dans une trentaine d’États américains et le temps presse pour que Québec en fasse autant, soutient le député de Lévis.

Citations :

« La sécurité de nos ainés et des personnes les plus vulnérables de notre société devrait être une priorité. Un gouvernement de la CAQ va instaurer une alerte pour les aînés disparus. »

– François Paradis

député de Lévis, porte-parole de la CAQ en matière de santé, de services sociaux, d’ainés