Actualité

Élection générale de 2018 - Marie-Eve Proulx est la candidate de la CAQ dans Côte-du-Sud


Élection générale de 2018 – Marie-Eve Proulx est la candidate de la CAQ dans Côte-du-Sud

Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, est très fier d’annoncer que l’ex-mairesse de Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud, Marie-Eve Proulx, portera les couleurs de sa formation politique dans la circonscription de Côte-du-Sud lors de la prochaine élection générale. M. Legault se réjouit de pouvoir compter sur une femme aussi enracinée dans sa communauté et qui a à cœur le développement de sa région.

« Marie-Eve a été directrice générale des Forums jeunesse et directrice de la Table de concertation des Forums jeunesse régionaux du Québec. Elle a ensuite travaillé pour le réseau de l’Université du Québec et au centre de santé et services sociaux Alphonse-Desjardins. Marie-Eve a aussi été mairesse de Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud et a finalement démarré sa propre entreprise. Quel parcours impressionnant ! Elle incarne définitivement le changement et le leadership.  Marie-Eve est très enracinée dans sa région et elle sait exactement ce que vivent les jeunes familles, étant elle-même mère de trois enfants. Je suis fier de présenter une femme forte, une de plus, dans l’équipe de la CAQ », a déclaré François Legault.

Le développement des milieux de vie, des régions et des territoires est au cœur des actions de cette femme depuis plus de 20 ans. « Je veux travailler avec les communautés, les entreprises, les acteurs communautaires et les citoyens pour faire de Côte-du-Sud une région prospère, accueillante et innovante. Je veux aussi accompagner nos enfants à s’épanouir, nos jeunes familles à prospérer et nos aînés à vivre dignement. Lorsque je suis devenue mairesse, c’était pour faire entendre la voix des citoyens, établir un dialogue avec eux et porter leurs positions et leurs préoccupations là où il le fallait. C’est exactement ce que je veux poursuivre comme députée de Côte-du-Sud ! », a-t-elle affirmé.

Maximiser l’occupation et le développement du territoire

Pour Marie-Eve Proulx, l’occupation et le développement du territoire est un dossier prioritaire dans Côte-du-Sud. « C’est en travaillant ensemble que nous pourrons créer un sentiment d’appartenance et un dynamisme qui fera de Côte-du-Sud une région où tout le monde voudra vivre avec fierté ! On doit se donner les moyens de nos ambitions, notamment en éducation et dans les services aux familles. Je pense par exemple à l’implantation d’un programme sports-études à Montmagny. Il n’y en a pas présentement, ce qui fait en sorte que beaucoup de jeunes quittent vers Lévis ou Québec pour étudier. Il est prioritaire de réviser et planifier les services de santé dans Kamouraska pour que la population soit desservie adéquatement. Il faut aussi donner des services de meilleure qualité pour attirer de nouvelles familles et les convaincre de venir s’installer ici. On doit intéresser les jeunes et les familles à la région plus que jamais. Je crois fermement qu’avec la CAQ, Côte-du-Sud pourra enfin se développer à la hauteur de nos ambitions », a expliqué la candidate caquiste.

La loterie libérale des taxes scolaires

François Legault ajoute pour sa part que les citoyens de Côte-du-Sud ont perdu à la loterie libérale des taxes scolaires. « Avec le Parti libéral, pour une maison moyenne et de même valeur, les gens de Côte-du-Sud paient de 300 à 400 dollars de plus en taxes scolaires que les citoyens des Laurentides. C’est totalement injustifié. Si la CAQ forme le prochain gouvernement, nous corrigerons cette injustice en appliquant un taux uniforme, le plus bas taux actuellement en vigueur, à la grandeur du Québec », a conclu le chef de la CAQ.