Actualité

L’entrepreneure Geneviève Hébert sera la candidate de la CAQ dans Saint-François


L’entrepreneure Geneviève Hébert sera la candidate de la CAQ dans Saint-François

Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, est très fier d’annoncer que l’entrepreneure Geneviève Hébert portera les couleurs de sa formation politique dans la circonscription de Saint-François lors de la prochaine élection générale. M. Legault se réjouit de pouvoir compter sur une femme aussi impliquée dans sa communauté et qui a un sens entrepreneurial très développé.

Geneviève est une mère de famille, une femme très impliquée dans sa communauté depuis de nombreuses années et une entrepreneure bien connue. « Tout le monde ici connaît la boutique Mère poule qu’elle a fondée et dirigée pendant 14 ans. Vous savez à quel point j’aime les entrepreneurs : j’aime leur audace et leur détermination. On a besoin de femmes comme Geneviève qui se demandent comment on pourrait faire plus, comment on pourrait faire mieux pour nos familles, pour notre économie », a expliqué le chef de la CAQ.

Geneviève Hébert est très motivée à se battre pour les citoyens et les familles de Saint-François. « C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de faire le saut en politique provinciale avec la CAQ. J’ai accueilli les citoyens de la région pendant 14 ans à ma boutique. J’ai eu le plaisir de voir grandir leur famille. Ce sont des gens de cœur et je sais d’expérience que tout est possible lorsqu’on se met ensemble pour faire avancer les choses », explique-t-elle. Elle prend comme exemple le projet de revitalisation de la rue King dans lequel elle s’est grandement impliquée. « Rues Principales est un parfait exemple de ce qui est possible de faire avec des gens déterminés. C’est ce que je veux reproduire en tant que députée de Saint-François. »

La santé, l’éducation et l’agriculture au cœur des priorités

Geneviève Hébert cible trois dossiers prioritaires pour le comté de Saint-François : l’accès aux soins de santé, la pérennité du Cégep de Sherbrooke ainsi que l’agriculture. « Pour l’accès aux soins de santé, je trouve complètement inacceptable la nouvelle méthode de paiement pour les stationnements dans les différents établissements de l’Estrie. On doit revenir à l’ancienne méthode, mais on doit aussi s’assurer de baisser les tarifs. Il ne faut pas que ça devienne un fardeau financier d’aller à la clinique ou de visiter un proche à l’hôpital. Concernant le Cégep de Sherbrooke, je peux vous dire qu’en tant que mère de deux jeunes adultes, je suis très préoccupée par sa pérennité et son développement. Il faut revoir son mode de financement pour assurer son avenir, et il faut le faire sans tarder. Finalement, le comté de Saint-François comprend un très grand nombre d’agriculteurs et ils ont besoin d’un coup de pouce. Nous devons les aider à moderniser leurs équipements pour se mettre à la fine pointe de la technologie », a-t-elle expliqué.

La loterie libérale des taxes scolaires

François Legault ajoute pour sa part que l’Estrie a perdu à la loterie libérale des taxes scolaires. « Avec le Parti libéral, les propriétaires de l’Estrie vont payer presque deux fois plus de taxes scolaires que ceux des Laurentides. C’est totalement injustifié. Si la CAQ forme le prochain gouvernement, nous corrigerons cette injustice en appliquant un taux uniforme, le plus bas taux actuellement en vigueur, à la grandeur du Québec », a conclu le chef de la CAQ.