Élections

Élection générale de 2018 - Marie-Louise Tardif portera les couleurs de la CAQ dans Laviolette–Saint-Maurice


Élection générale de 2018 – Marie-Louise Tardif portera les couleurs de la CAQ dans Laviolette–Saint-Maurice

Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, a annoncé que la présidente-directrice générale du Parc de l’Île Melville, Marie-Louise Tardif, portera les couleurs de sa formation politique dans la circonscription de Laviolette–Saint-Maurice lors de la prochaine élection générale. M. Legault s’est dit ravi de pouvoir compter sur une femme très impliquée dans sa communauté et qui a une feuille de route aussi impressionnante.

« Marie-Louise est une gestionnaire chevronnée, qui a aussi un parcours d’entrepreneure et qui a œuvré comme ingénieure dans le domaine forestier. En plus, elle possède aussi une expertise reconnue dans le domaine récréotouristique.  Ce sont des atouts très importants pour une future députée de la région. Tout ça, c’est sans compter sa grande implication dans la communauté, œuvrant notamment au sein de l’Association des parcs régionaux du Québec et de l’école secondaire Val-Mauricie. C’est très important pour l’équipe de la CAQ de rester proche du monde et des préoccupations quotidiennes des familles », a-t-il soutenu.

Redorer le blason de la Mauricie

Marie-Louise Tardif a décidé de faire le saut en politique provinciale avec la volonté d’en faire plus pour redorer le blason de la Mauricie, qui est aux prises avec un réel enjeu démographique. « C’est une réalité : beaucoup de jeunes quittent et très peu de jeunes familles viennent s’installer ici. Il faut créer des emplois payants pour attirer les jeunes familles dans la région. Avec un gouvernement de la CAQ, nous allons soutenir nos industries et être proactifs pour intéresser de nouvelles entreprises à venir investir ici. C’est la qualité de vie des travailleurs et de leurs familles qui en dépend », a affirmé la candidate caquiste.

Détentrice d’un baccalauréat en génie forestier, Marie-Louise Tardif est bien placée pour savoir à quel point la forêt, ainsi que toutes les autres ressources naturelles, sont essentielles pour l’économie de la région. « L’industrie forestière est extrêmement importante en Mauricie. Nous avons donc besoin d’un gouvernement de la CAQ pour augmenter la productivité des entreprises et les aider à faire face au protectionnisme américain. L’industrie touristique doit également être mieux soutenue. Je veux accompagner les acteurs de la région pour développer le tourisme autour de la rivière Saint-Maurice, un véritable joyau de la Mauricie », a-t-elle expliqué. Mme Tardif compte également travailler très fort pour améliorer l’accès aux soins de santé dans Laviolette–Saint-Maurice.

La loterie libérale des taxes scolaires

François Legault soutient pour sa part que les députés libéraux de la Mauricie ne sont pas écoutés au sein du gouvernement Couillard. La preuve, c’est que la Mauricie a perdu à la loterie libérale des taxes scolaires. « Ici, les propriétaires vont payer trois fois plus de taxes scolaires que dans les Laurentides. Pour une maison de même valeur, les gens en Mauricie vont payer 789 $ alors que dans les Laurentides, ça sera 269 $. C’est profondément injuste », a conclu le chef de la CAQ.