Transport

Arrêts de services sur la ligne de Deux-Montagnes : Le gouvernement libéral n’a prévu aucune mesure d’atténuation pour assurer un service de transport adéquat


En bref, selon la CAQ :

  • À un mois du début des travaux du REM, le gouvernement libéral n’a prévu aucune mesure d’atténuation pour pallier aux futurs prochains arrêts de services sur la ligne de Deux-Montagnes
  • La ligne de Deux-Montagnes, c’est plus de 7,6 millions de déplacements par année. Les citoyens et les travailleurs de la région méritent un service fiable et efficace durant les travaux préparatoires du REM
  • Les libéraux manquent cruellement de transparence dans le dossier du REM. Les Québécois méritent de savoir ce qui les attend


Arrêts de services sur la ligne de Deux-Montagnes : Le gouvernement libéral n’a prévu aucune mesure d’atténuation pour assurer un service de transport adéquat

Talonné par le député caquiste de Deux-Montagnes, le ministre des Transports, André Fortin, n’a dévoilé aucun plan d’action précis pour assurer un service de transport collectif fiable sur la ligne de Deux-Montagnes pendant les travaux de construction du Réseau Express Métropolitain (REM), qui doivent débuter, au plus tôt, dans un mois.

Benoit Charette a vivement déploré le laisser-aller du ministre Fortin, qui ne semble pas réaliser que la fermeture de la ligne de Deux-Montagnes les fins de semaine causera d’importants maux de tête pour les citoyens et travailleurs de la région. M. Charette a rappelé qu’il s’agit de la ligne la plus achalandée, qui assure plus de 7,6 millions de déplacements annuellement. Il est donc totalement irresponsable de la part du gouvernement libéral de n’avoir prévu aucune mesure d’atténuation et de faire planer un mystère inutile.

Le député de Deux-Montagnes a indiqué qu’il faut trouver rapidement des mesures afin de soulager les usagers. Le caquiste a déjà lancé l’idée d’utiliser les voies d’accotement de l’autoroute 15 comme voies réservées pour le transport collectif.

Finalement, Benoit Charette a vivement dénoncé l’attitude des libéraux, qui manque cruellement de transparence dans le dossier du REM. Compte tenu de l’argent investi par les Québécois dans ce grand projet, il est inacceptable de laisser des milliers de citoyens dans le flou total.

Citations :

« Nous sommes tous conscients que la construction d’un vaste réseau de transport comme le REM va nécessiter des aménagements importants dans les prochaines années. Mais ce qui inquiète grandement, c’est qu’à un mois du début des travaux, le ministre André Fortin n’a rien prévu pour faire face aux chamboulements. Pour preuve : les opérateurs de services de train et d’autobus de Deux-Montagnes n’étaient même pas au courant que des arrêts de services sont prévus dans quelques semaines. Tout cela est un peu brouillon »

– Benoit Charette

député de Deux-Montagnes, porte-parole de la CAQ en matière de transports