Actualité

La CAQ fait deux demandes prébudgétaires


En bref, selon la CAQ :

  • À quelques mois seulement de l’élection générale, les Québécois doivent malheureusement anticiper un budget totalement électoraliste de la part du Parti libéral du Québec
  • Les libéraux ont rouvert le robinet des dépenses et vont probablement dilapider tous les surplus budgétaires en cadeaux préélectoraux
  • Il faut assurer l’équité entre toutes les régions du Québec en fixant un taux de taxe scolaire égal pour tous les Québécois
  • Le gouvernement libéral s’est lié les mains jusqu’en 2023 avec son entente avec les médecins spécialistes


La CAQ fait deux demandes prébudgétaires

(QUÉBEC) – Alors que les libéraux de Philippe Couillard ont commencé depuis plusieurs mois à distribuer des cadeaux électoralistes, le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, a formulé deux demandes formelles aux libéraux en vue du prochain budget Leitão :

 

  1. Un taux de taxe scolaire égal pour toutes les régions du Québec, d’ici quatre ans ;
  2. Un engagement à revoir la rémunération des médecins spécialistes.

Il ne faut pas se le cacher : le budget libéral s’annonce totalement électoraliste, a souligné François Legault. Bien qu’il s’attende à ce que les dépenses augmentent exponentiellement et que les surplus budgétaires seront redistribués en cadeaux préélectoraux, M. Legault a exhorté Philippe Couillard à corriger l’iniquité qu’il vient de créer dans la taxation scolaire et à ne pas financer les hausses de salaire consenties aux médecins spécialistes. Le chef caquiste a rappelé que le gouvernement libéral a prévu une clause dans l’entente qui le lie jusqu’en 2023, et ce, même si l’étude commandée devait démontrer que les médecins du Québec sont plus payés que ceux de l’Ontario.

Legault a rappelé que ce sont les familles du Québec qui ont fait les frais de l’équilibre budgétaire libéral. Depuis l’arrivée de Philippe Couillard, ces dernières ont été frappées de plein fouet par de multiples hausses de taxes et de tarifs, tout en voyant leurs services diminuer. Les libéraux feraient mieux d’utiliser les surplus pour corriger leurs mauvaises décisions plutôt que de se lancer dans toutes sortes de dépenses électoralistes.

Citations :

« Les Québécois ne doivent pas s’attendre à grand-chose de ce budget, si ce n’est qu’il risque d’être électoraliste de la première à la dernière page. Le bon vieux réflexe libéral de rouvrir le robinet des dépenses à la veille des élections risque d’être de retour. Philippe Couillard doit corriger les iniquités qu’il a créées de toutes pièces dans la taxation scolaire et s’engager à renégocier son entente avec les médecins spécialistes. Ce budget est sa dernière chance ! Les Québécois pourront voir dans le prochain budget si les libéraux s’engagent bel et bien à verser ce cadeau libéral injustifié aux médecins spécialistes. Si c’est le cas, ils s’en souviendront en octobre prochain »

 

– François Legault
député de L’Assomption, chef de la CAQ