Actualité

Candidat de la CAQ dans Chapleau : L’avocat Mathieu Lévesque se présente pour la CAQ dans Chapleau


Candidat de la CAQ dans Chapleau : L’avocat Mathieu Lévesque se présente pour la CAQ dans Chapleau

Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, a annoncé que Mathieu Lévesque, avocat en droit des affaires, portera les couleurs de sa formation politique dans le comté de Chapleau lors de la prochaine élection générale. François Legault se réjouit de pouvoir compter sur un jeune Gatinois dynamique, motivé et brillant pour le comté de Chapleau.

« Mathieu incarne le changement. Et après 15 ans de gouvernement libéral, on a vraiment besoin de changement. Un changement pour remettre de l’argent dans le portefeuille des familles, pour mettre fin au gaspillage, pour réduire le fardeau fiscal, pour réduire l’attente dans les urgences. Les libéraux tiennent la région pour acquise depuis trop longtemps. C’est le temps de changer et en même temps, de vous donner un élu dynamique, qui fait partie de l’avenir de la politique québécoise », a affirmé François Legault.

De son côté, Mathieu Lévesque prend l’exemple de la santé pour démontrer à quel point l’Outaouais est encore et toujours négligée par les libéraux. « Les citoyens et les familles de Chapleau en souffrent au quotidien. Il y a de très long temps d’attente dans les urgences, une surcharge de travail de nos infirmières et une pénurie de médecins. La population doit souvent se rendre à Ottawa ou même sortir de la région et se rendre à Montréal pour obtenir des soins médicaux. C’est inconcevable pour la 4e ville en importance au Québec », a dénoncé le candidat caquiste.

Un changement bénéfique pour l’Outaouais

Le candidat de la CAQ invite les libéraux déçus à se rallier à lui, dans l’équipe du changement, pour passer un message clair au Parti libéral. « À chaque élection depuis les 50 dernières années, les libéraux ont joué la carte de la menace d’un référendum. Mais cette époque est terminée, elle est révolue. Il est maintenant possible de voter pour une troisième voie, la CAQ, puisque c’est possible d’avoir un Québec fort à l’intérieur du Canada. Le 1er octobre, la population de l’Outaouais et de Chapleau a rendez-vous avec le changement. Ce changement passe par l’élection d’un député et d’un gouvernement capable de remplir ses engagements, un gouvernement proche des Québécois et à l’écoute de leurs préoccupations, un gouvernement de la Coalition Avenir Québec », a conclu Mathieu Lévesque.