Environnement

Décision sur l’aérodrome de Mascouche : Isabelle Melançon doit faire respecter les lois environnementales du Québec


En bref, selon la CAQ :

  • Le jugement de la Cour supérieure concernant l’aérodrome de Mascouche-Terrebonne fait fi des lois environnementales québécoises
  • Isabelle Melançon doit porter ce jugement en appel. Sinon, ce dernier crée un précédent dangereux
  • Le gouvernement libéral doit s’imposer face au fédéral et assurer le respect des lois du Québec


Décision sur l’aérodrome de Mascouche : Isabelle Melançon doit faire respecter les lois environnementales du Québec

Le porte-parole en environnement de la Coalition Avenir Québec et député de Masson, Mathieu Lemay, tient à exprimer sa déception à l’égard du jugement de la Cour supérieure dans le dossier de l’aérodrome Terrebonne-Mascouche, dont la décision vient compromettre l’objectif de zéro perte nette de milieux humides et hydriques. Mathieu Lemay invite la ministre de l’Environnement, Isabelle Melançon, à porter la décision du tribunal en appel.

En autorisant les travaux de déboisement sur le site du nouvel aéroport à Mascouche, la Cour supérieure vient de créer un dangereux précédent en matière environnementale. Il faut que Québec s’impose et fasse respecter ses lois environnementales, insiste M. Lemay. Le député de Masson rappelle que dans ce dossier, la CAQ a toujours demandé à ce que soient conjugués développement économique et développement durable. La région peut bénéficier de l’arrivée d’un nouvel aérodrome, en autant que cela se fasse avec l’appui du milieu local et des normes environnementales québécoises.

Citations :

« Nos lois doivent être respectées. Cette décision de la Cour supérieure crée un précédent dangereux. Il est de la responsabilité du gouvernement libéral de faire comprendre qu’en matière environnementale, c’est le Québec qui a prépondérance, même s’il s’agit de dossiers portés par le fédéral. Il est possible de combiner le développement économique avec le respect des compétences du Québec en matière environnementale »

 

– Mathieu Lemay
député de Masson, porte-parole de la CAQ en matière d’environnement