Éducation

Rentrée parlementaire : François Legault talonne Philippe Couillard sur les taxes scolaires


En bref, selon la CAQ :

  • La solution libérale pour les taxes scolaires est broche à foin
  • Philippe Couillard est incapable de justifier pourquoi les citoyens de Terrebonne, par exemple, devra payer plus du double que leurs voisins de Blainville pour une maison de même valeur
  • En près de 15 années de gouvernement libéral, les taxes scolaires ont augmenté de 113 %
  • Il faut être équitable envers toutes les familles du Québec, en appliquant le taux de taxe scolaire le plus bas, peu importe la région


Rentrée parlementaire : François Legault talonne Philippe Couillard sur les taxes scolaires

Dans le dossier des taxes scolaires, le premier ministre Philippe Couillard joue à la loterie libérale en imposant des taux différents selon les régions du Québec, a lancé le chef de la Coalition Avenir Québec et député de L’Assomption, François Legault. M. Couillard a notamment été incapable d’expliquer pourquoi une famille de Lanaudière paiera un taux de taxe scolaire deux fois plus important que celui d’une famille des Laurentides. Ces deux régions sont pourtant voisines et le prix des maisons y est assez semblable, a indiqué M. Legault.

La proposition libérale d’établir un taux de taxe scolaire différent pour chaque région défie toute logique. Au cours des 15 ans de pouvoir libéral, les taxes scolaires ont augmenté de 113 %. Or, la solution prônée par Philippe Couillard, c’est de créer des disparités régionales au lieu de redonner aux familles une partie de l’argent qu’il a pigé dans leurs poches. Par exemple, un citoyen de Blainville paiera 269 $ de taxe scolaire, alors que son voisin de Terrebonne paiera 690 $… pour une maison d’une même valeur, s’est insurgé le chef de la CAQ.

François Legault a mentionné que la solution responsable est d’établir un taux de taxe unique, soit le plus bas en vigueur, dans toutes les régions du Québec, afin que ce soit équitable pour tous les Québécois, peu importe la région où ils demeurent.

Citations :

« Le gouvernement libéral doit reculer sur les taxes scolaires régionales. Ce que propose Philippe Couillard, c’est totalement inéquitable. Pour une maison de même valeur, il accepte que des familles paient des taxes scolaires supérieures de celles de leurs voisins. Où est la logique ? C’est absolument injustifiable. Il serait temps pour Philippe Couillard d’aller parler aux Québécois sur le terrain »

 

– François Legault
député de L’Assomption, chef de la CAQ