3e lien : Le ministre André Fortin est totalement déconnecté

 

 30 janvier 2018

Le député de La Peltrie, Éric Caire, a répliqué aux attaques du ministre des Transports, André Fortin, en lui rappelant que le seul dossier de transport concret sur lequel la population de Québec s’était prononcée dans une élection était le 3e lien entre Québec et Lévis. Il a rappelé que pour copier la CAQ, Philippe Couillard s’était engagé, lors de l’élection de 2014, à mener une étude sur un 3e lien et que cette promesse a été officiellement brisée une fois que M. Couillard a pris le pouvoir.

Pour M. Caire, M. Fortin tente de sauver la face de sa ministre déléguée, Véronyque Tremblay, qui doit vivre jour après jour avec les positions déconnectées de sa formation politique sur les enjeux de transports dans la région de Québec. Il a rappelé que contrairement à ce qui est avancé par le ministre libéral, la CAQ est favorable au développement d’un système de transport collectif dans la région de Québec, à la condition que son tracé bénéficie également à la population des banlieues et qu’il soit complémentaire au projet de 3e lien.

Il a de plus rappelé que la CAQ n’a pas de leçon de responsabilité à recevoir d’un ministre qui veut lancer un projet de monorail futuriste qui viendrait contrecarrer le projet de TGF de VIA Rail, qui fait consensus partout au Québec.