Éducation

Réduction et uniformisation de la taxe scolaire sous un gouvernement de la CAQ


Réduction et uniformisation de la taxe scolaire sous un gouvernement de la CAQ

Au terme du caucus présessionnel de sa formation politique, François Legault a annoncé qu’un gouvernement de la CAQ réduirait et gèlerait le taux de taxation scolaire au niveau le plus bas actuellement, soit 0,1054 $ par tranche de 100 $ d’évaluation foncière, sur une période de 4 ans. À titre comparatif, le taux établi par la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe pour l’année 2017-2018 se situe à 0,34161, frôlant ainsi la limite de 0,35 permise par le Ministère de l’Éducation.

Pour les citoyens de la grande région de Saint-Hyacinthe, cette mesure caquiste représenterait une réduction de 69 % de la taxe scolaire. À titre d’exemple, le propriétaire d’une résidence évaluée à 250 000 $ se retrouverait à verser 264 $ à la Commission scolaire, comparativement au montant actuel de 854 $, une économie non négligeable de près de 600 $.

« Actuellement, avec un taux de 0,34161, nous figurons parmi les régions les plus taxées à travers le Québec… et on ne peut pas dire que nos écoles se portent mieux qu’ailleurs pour autant ! », a dénoncé Chantal Soucy. « Depuis l’arrivée du gouvernement libéral au pouvoir, il y a 15 ans, le montant récolté par les taxes scolaires a grimpé de 113 %, soit environ 1,2 milliard de dollars. Seulement au cours des 5 dernières années, les Québécois ont subi une hausse de 700 millions de dollars », a-t-elle déploré. « Actuellement, les libéraux font miroiter une baisse de taxe scolaire, mais encore une fois, certaines régions seront désavantagées. Ce qu’on propose, à la CAQ, c’est de ramener les revenus de taxe scolaire au niveau où ils se situaient avant l’arrivée des libéraux au pouvoir, en 2003 et d’établir une mesure équitable pour toutes les régions du Québec, afin que les taux ne soient pas arbitraires et que les familles ne soient pas pénalisées par leur lieu de résidence », a conclu la députée Chantal Soucy.

Cette mesure de la CAQ représenterait une baisse de taxe globale de 700 millions de dollars pour les familles du Québec, par rapport à la nouvelle promesse libérale.