Actualité

Bilan de la session parlementaire : L’équipe du changement se renforce pour 2018


En bref, selon la CAQ :

  • À 10 mois des élections, tout est possible, mais rien n’est joué
  • L’équipe du changement, formée par la CAQ, est de plus en plus aguerrie et prête à remplacer le gouvernement libéral
  • Ça va faire 15 ans que le Parti libéral est au pouvoir. Philippe Couillard dirige un gouvernement libéral usé
  • Le Parti libéral a passé la session à remettre en question les idées de la CAQ, mais il a aussi passé la session à les reprendre
  • La CAQ ne se laissera pas distraire par les attaques négatives à prévoir et restera à l’écoute des préoccupations des familles québécoises


Bilan de la session parlementaire : L’équipe du changement se renforce pour 2018

Fort d’une session marquée par une victoire éclatante de sa formation politique dans un château fort libéral et par le début d’un vent de changement positif au Québec, le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, a tenu à spécifier que rien n’est joué, à 10 mois des élections générales, notamment face à un gouvernement libéral qui demeure un adversaire redoutable et qui n’hésitera pas à multiplier les cadeaux électoraux d’ici octobre 2018.

Entouré de l’ensemble de ses député(e)s, François Legault a souligné que son parti a fait des gains importants pour les Québécois au cours de la dernière session. Pensons aux baisses d’impôt pour les familles, aux chèques de 100 $ par enfant, au deuxième bain pour nos aînés, à l’abolition des clauses orphelin, à la création du comité de surveillance de l’UPAC, par exemple.

La stratégie libérale est de plus en plus claire : critiquer les idées de la CAQ sur toutes les tribunes. Or, ils ont passé la session à reprendre ces idées. Entre une pâle copie ou l’original, les Québécois sauront faire le bon choix, a estimé M. Legault. Le chef caquiste a appelé les Québécois à tenir bon. Il existe un fort désir de changement dans la population et pour que ce désir devienne réalité, il faudra rester au plus près des préoccupations des Québécois.

Citations :

« La victoire dans Louis-Hébert a montré que c’était possible de défaire les libéraux, même dans un château fort. Ça démontre que c’est possible de remplacer ce gouvernement libéral usé qui est là depuis 15 ans. Mais même si les libéraux sont contestés de toutes parts, ils sont loin d’être battus. On a donc de gros défis devant nous »

 

« Nos adversaires résistent de toutes leurs forces au changement. Cette résistance va continuer à se manifester jusqu’aux élections. Il va y avoir des campagnes négatives, de la désinformation, des attaques de toutes sortes. Notre défi, c’est de ne pas dévier de notre route et de rester au plus près des préoccupations des Québécois. Ce qu’on propose à la CAQ, c’est un changement de gouvernement, avec une équipe du changement et des nouvelles idées »

– François Legault
député de L’Assomption, chef de la CAQ