Santé

Accès à un médecin de famille : Des délais de plus de 48 h pour 2 aînés sur 3


En bref, selon la CAQ :

  • Seulement 32 % des aînés du Québec sont capables de voir un médecin ou une infirmière à l’intérieur d’un délai de 2 jours
  • C’est une enquête internationale publiée par le Commissaire à la santé et au bien-être du Québec, poste aboli par Philippe Couillard, qui dresse ce triste constat
  • Il faut revoir le mode de rémunération des médecins, déléguer plus d’autonomie aux infirmières et améliorer les heures d’ouverture des GMF


Accès à un médecin de famille : Des délais de plus de 48 h pour 2 aînés sur 3

Les deux tiers des aînés au Québec ne parviennent pas à consulter un médecin ou une infirmière en moins de 2 jours selon une enquête internationale publique publiée par le Commissaire à la santé et au bien-être, a dénoncé vendredi le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault. Cette proportion est nettement inférieure qu’en Ontario et les 11 pays étudiés par le Commissaire, a noté le chef de la CAQ lors de la période des questions à l’Assemblée nationale.

Après 15 années de gouvernement libéral, les Québécois doivent encore se battre pour voir un médecin de famille dans des délais raisonnables. Philippe Couillard a beau se vanter d’avoir fourni un médecin de famille des milliers de Québécois, mais à quoi sert d’avoir un médecin de famille s’il n’est pas disponible quand on est malade, a lancé le chef de la CAQ.

François Legault a rappelé les mesures proposées par la CAQ afin que les patients malades ne se retrouvent plus aux urgences pour faire soigner des petits problèmes de santé alors qu’ils devraient facilement pouvoir consulter un médecin :

  • Réviser le mode de rémunération des médecins ;
  • Accepter que plus d’actes soient délégués à des infirmières ;
  • Augmenter les heures d’ouverture des Groupes de médecine familiale (GMF)

Citations :

« Deux personnes âgées sur trois n’ont pas accès à leurs médecins de famille à l’intérieur d’un délai de 48 heures. C’est honteux ! Pendant ce temps, les urgences de plusieurs hôpitaux au Québec sont toujours engorgées et des centaines de milliers de Québécois n’ont pas de médecin de famille. Voilà le bilan des 15 années libérales en santé »

– François Legault
député de L’Assomption, chef de la CAQ