Santé

Nouvelles règles de Gaétan Barrette : Des milliers de Québécois exclus du service sans rendez-vous, dénonce la CAQ


En bref, selon la CAQ :

  • Suite à des règles imposées par Gaétan Barrette, de plus en plus de GMF refusent de voir les patients orphelins dans leur clinique sans rendez-vous
  • Il y a 1,8 million de Québécois sans médecin de famille
  • Des patients orphelins sont maintenant obligés d’aller attendre à l’urgence, même pour des petits problèmes de santé


Nouvelles règles de Gaétan Barrette : Des milliers de Québécois exclus du service sans rendez-vous, dénonce la CAQ

De nouvelles règles imposées par le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, ont donné naissance à un phénomène inquiétant qui prend de l’ampleur partout au Québec : l’abandon de la prise en charge de patients orphelins par les groupes de médecine de famille (GMF). Pour le porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de santé, François Paradis, c’est une faille importante qui pourrait pénaliser jusqu’à 1,8 million de Québécois.

Parce qu’ils doivent respecter un taux d’assiduité de 80 %, plusieurs médecins ferment les portes de leurs cliniques sans rendez-vous aux patients orphelins, les dirigeant plutôt vers les urgences, quels que soient leurs maux. Ainsi, à Baie-Comeau, aucune clinique médicale n’accepte de traiter les 8 000 patients orphelins de la ville et des environs. Même chose pour ceux de Sainte-Claire, de Saint-Anselme et de Saint-Charles de Bellechasse.

Le député de Lévis a soutenu qu’il est primordial d’assurer un équilibre entre la prise en charge des patients et l’accès à des consultations sans rendez-vous, partout au Québec et pour toutes les catégories de patients, qu’ils soient orphelins ou non. Les Québécois sont en droit d’aller où ils veulent pour consulter un médecin de famille, selon lui.

Citations :

« Avec les nouvelles règles du ministre, de plus en plus de GMF sont maintenant réservés à une clientèle exclusive et laissent tomber 1,8 million de patients orphelins. À Baie-Comeau par exemple, un médecin a dit que son GMF a fait le choix d’écarter les patients orphelins des cliniques sans rendez-vous et il reconnait n’avoir aucune alternative à proposer aux orphelins pour éviter un détour par l’urgence. Gaétan Barrette doit corriger sa faille »

 

– François Paradis
député de Lévis, porte-parole de la CAQ en matière de santé