3e lien Québec-Lévis : Pour la CAQ, les libéraux ont fait perdre 3 ans aux gens de Québec

 

 4 décembre 2017

Le député de La Peltrie et porte-parole de la Coalition Avenir Québec pour la région de la Capitale-Nationale, Éric Caire, n’en revient pas : après trois ans et demi d’inaction et d’improvisation, les libéraux demandent aujourd’hui aux gens de Québec d’attendre jusqu’en 2020 avant de savoir s’il y aura bel et bien un 3ème lien. Cette étude aurait dû être lancée en 2014 et non pas en 2017, souligne M. Caire.

Pour le député de Lévis, François Paradis, ce n’est rien de moins qu’un retour à la case départ. Pour les gens de la Rive-Sud, de la Rive-Nord et même de l’Île-d’Orléans, l’annonce d’aujourd’hui est un constat d’échec des députés libéraux de la région de Québec. Pour M. Paradis, cela confirme la perte d’influence de la région au sein du conseil des ministres depuis l’arrivée de Philippe Couillard comme premier ministre.

Finalement, le député des Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard, voit clair dans l’approche du gouvernement libéral. Son annonce lundi n’a qu’un seul objectif : évacuer le dossier du 3ème lien de la prochaine campagne électorale, a-t-il fait savoir.