Actualité

Couteaux et lames à bord des avions : La CAQ fait adopter une motion pour en exiger l'exclusion


En bref, selon la CAQ :

  • La décision de Transports Canada et du gouvernement fédéral d’autoriser le port de couteaux et de lames de 6 centimètres et moins à bord des avions ne tient pas la route
  • Grâce à une motion de la CAQ, l’Assemblée nationale exige que le fédéral revienne sur sa décision
  • La sécurité des passagers ne doit pas être sacrifiée par un accommodement à motif religieux


Couteaux et lames à bord des avions : La CAQ fait adopter une motion pour en exiger l’exclusion

La Coalition Avenir Québec est parvenue à faire adopter une motion, déposée par le porte-parole en matière de transports, Benoit Charette, pour que l’Assemblée nationale exige au gouvernement fédéral de retirer sa directive autorisant Transports Canada à permettre le port d’un couteau ayant une lame de moins de 6 centimètres à bord d’avions effectuant des vols intérieurs et internationaux.

Le caquiste Benoit Charette a vivement dénoncé cette décision du gouvernement Trudeau, qui a permis à Transports Canada de modifier sa liste d’articles interdits pour les passagers lors de ces vols. Ainsi, les petites lames de couteau de six centimètres ou moins de même que les kirpans seront autorisés. Pourtant, ces mêmes objets sont interdits aux États-Unis.

La sécurité des passagers québécois et canadiens doit primer avant tout, a fait savoir M. Charette.

Citations :

« Un accommodement à motif religieux ne doit pas sacrifier le droit des passagers à la sécurité. Par cette motion de la CAQ, c’est l’Assemblée nationale qui exprime son désaccord avec cette décision de Transports Canada et du ministre Marc Garneau »

 

– Benoit Charette
député de Deux-Montagnes, porte-parole de la CAQ en matière de transports