Actualité

Évaluation des hauts fonctionnaires : Philippe Couillard en contradiction avec son propre parti


En bref, selon la CAQ :

  • La Commission politique du Parti libéral propose que le gouvernement se fixe des objectifs de performance pour ses hauts fonctionnaires et qu’ils soient évalués sur l’atteinte de ceux-ci
  • Philippe Couillard refuse de confirmer en chambre qu’il appliquera cette proposition issue de son propre parti
  • Plusieurs ministères sont sans plan stratégique depuis des années, mais Philippe Couillard n’y voit pas de problème
  • La saine gestion n’intéresse pas Philippe Couillard


Évaluation des hauts fonctionnaires : Philippe Couillard en contradiction avec son propre parti

Le chef du Parti libéral, Philippe Couillard, n’entend pas donner suite à la proposition de la commission politique de sa propre formation politique, qui demande à ce que le gouvernement fixe des objectifs de performance aux hauts fonctionnaires et que ceux-ci soient évalués sur l’atteinte de ces objectifs.

Philippe Couillard a une fois de plus tourner en dérision une situation bien sérieuse, soit celle de l’évaluation des ministères et fonctionnaires de l’État dans l’atteindre de leurs objectifs, a déploré le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault.

Après s’être réjoui que ses ministres utilisaient leur fonction publique « pour autre chose que produire des documents », après avoir soutenu avoir atteint la moitié des objectifs d’un plan d’action inexistant, voilà que Philippe Couillard choisit d’ignorer les recommandations de sa commission politique, qui réclame à son tour plus de rigueur au sein de l’administration publique.

François Legault a invité le premier ministre à saisir l’urgence d’agir et d’offrir aux Québécois un État doté de ministères compétents, avec des objectifs définis et des cibles concrètes.

Citations :

« Ce que je comprends, c’est que le premier ministre n’a pas fixé d’objectifs à ses hauts fonctionnaires et il ne les pas évalués. Même sa commission politique se bute à son intransigeance ! La bonne gestion, ça n’intéresse malheureusement pas Philippe Couillard »

 

– François Legault
député de L’Assomption, chef de la CAQ