Famille

Fermeture du foyer Christophe-Colomb : Une décision inhumaine, déplore la CAQ


En bref, selon la CAQ :

  • Le foyer Christophe-Colomb pour jeunes mères vulnérables fermera ses portes samedi et le gouvernement libéral n’interviendra pas
  • Cette décision est carrément inhumaine. La ministre Lucie Charlebois a même admis avoir appris la nouvelle dans les journaux ce matin 
  • On ne ferme pas un foyer pour femmes vulnérables comme on ferme un hôtel


Fermeture du foyer Christophe-Colomb : Une décision inhumaine, déplore la CAQ

La ministre déléguée à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique, Lucie Charlebois, refuse de s’engager à revoir la décision inhumaine du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal de fermer le foyer Christophe-Colomb, qui vient en aide à des dizaines de jeunes femmes vulnérables, enceintes ou avec de jeunes bébés. Elle souscrit donc à sa fermeture pour des raisons de « performance » et d’« optimisation financière ».

Mme Charlebois vient de signer l’arrêt de mort du foyer : il fermera ses portes samedi. Pour la députée de Louis-Hébert et porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de famille, Geneviève Guilbault, le gouvernement libéral place une trentaine de mères, dont certaines ne sont encore que des adolescentes, de même que leurs enfants dans une situation extrêmement précaire pour des motifs purement budgétaires.

Ce que la ministre Charlebois semble oublier, c’est que les femmes qui bénéficient des services du foyer Christophe-Colomb vivent dans la pauvreté et dans l’isolement, a fait savoir Mme Guilbault. Véritable phare pour elles, ce centre leur permet de développer leurs compétences parentales et de grandir dans ce nouveau rôle dans un milieu sécuritaire.

Le besoin est réel et urgent, a mentionné la caquiste, qui est attristée de voir une expertise unique s’envoler en fumée. La porte-parole en matière de famille a imploré le gouvernement libéral de revenir sur cette décision inhumaine et de rassurer ces femmes.

Citations :

« Il est inconcevable qu’une trentaine de mères, dont certaines ne sont encore que des adolescentes, et leurs enfants soient du jour au lendemain sans ressource et ainsi bousculés dans une période de leur vie aussi éprouvante et délicate. Le foyer Christophe-Colomb est la porte d’entrée de bien des femmes pour obtenir de l’aide. On ne peut pas résumer des problèmes de détresse humaine à une froide analyse statistique ! Je ne peux pas croire que la ministre Charlebois est d’accord avec cette décision. Elle doit intervenir et empêcher la fermeture du foyer samedi. »

 

– Geneviève Guilbault
députée de Louis-Hébert, porte-parole de la CAQ en matière de famille