TVQ sur le commerce en ligne : Attention avant de tout taxer, demande la CAQ

 

 8 novembre 2017

À la suite de l’annonce du ministre des Finances, Carlos Leitão, de son intention d’appliquer la Taxe de vente du Québec (TVQ) à l’ensemble du commerce en ligne dès 2018, le leader parlementaire de la Coalition Avenir Québec, François Bonnardel, met en garde le gouvernement libéral contre son réflexe de vouloir tout taxer, alors que les familles du Québec ont déjà souffert de nombreuses hausses de taxes et tarifs depuis près de 15 ans de régime libéral.

La CAQ travaille actuellement sur une nouvelle proposition concernant la taxation du commerce en ligne. Pour François Bonnardel, plus de flexibilité s’impose. Si, dans un secteur donné, on décide de taxer un produit, toutes les entreprises devraient se voir appliquer la même fiscalité, qu’elles vendent ce produit en ligne ou en magasin. En revanche, il est possible que la solution passe par une élimination de la TVQ sur certains produits, encore une fois pour l’ensemble des joueurs d’un même secteur.

Le député de Granby mentionne que la solution libérale d’appliquer la TVQ à l’ensemble du commerce en ligne est simpliste, mais pas surprenante puisqu’après 15 ans au pouvoir, les libéraux sont passés maîtres dans l’art d’ajouter des taxes aux familles du Québec.

La CAQ dévoilera sa proposition détaillée en temps et lieu, mais annonce d’ores et déjà qu’au total, les familles du Québec paieront moins de taxes avec celle-ci qu’avec la solution libérale.