Actualité

Racisme systémique : Une opération de maquillage


En bref, selon la CAQ :

  • Les mêmes documents qui étaient destinés à la consultation sur le racisme systémique sont utilisés dans le cadre du forum annoncé par le ministre David Heurtel
  • Le gouvernement Couillard a beau avoir changé le nom et la forme de sa consultation, l’objectif et les conclusions demeurent les mêmes
  • Le ministre David Heurtel a maquillé sa consultation. Les Québécois sont toujours mis au banc des accusés
  • David Heurtel doit rappeler son ministère à l’ordre


Racisme systémique : Une opération de maquillage

Alors que le 19 octobre dernier, le ministre de l’Immigration David Heurtel annonçait la fin de la consultation sur le racisme et la discrimination systémique, son ministère envoyait 6 jours plus tard aux groupes déjà choisis un courriel, obtenu par la Coalition Avenir Québec, dans lequel il leur dit de continuer à se fier sur les documents déjà produits par la Commission des droits de la personne qui, depuis, a été écartée.

Dans un courriel obtenu par la députée de Montarville et porte-parole de la CAQ en matière d’immigration, Nathalie Roy, le ministère de l’Immigration confirme que des documents stipulant que le racisme est érigé en système au Québec continueront d’être utilisés dans le cadre de l’organisation du nouveau forum de David Heurtel. On peut même lire dans ces documents que le racisme et les formes de discrimination sont « inscrites dans des pratiques, des processus décisionnels ou encore dans des lois et des règlements ».

Pour Nathalie Roy, il est évident que le gouvernement libéral a maquillé sa consultation en changeant son nom, sa forme, mais en conservant son objectif et ses conclusions. Bien que David Heurtel souhaite parler d’emploi, la réalité est que son propre ministère veut parler de racisme systémique. Il doit rappeler son ministère à l’ordre, a exigé Mme Roy.

La députée caquiste a fait savoir que la CAQ continuera à s’opposer à toute consultation qui vise à mettre les Québécois au banc des accusés. Il est possible de trouver des solutions aux problèmes d’intégration des communautés culturelles sur le marché du travail sans accuser ni pointer du doigt les Québécois, à moins 11 mois des élections générales.

Citations :

« Le 19 octobre, on croyait que ça allait changer pour le mieux quand le nouveau ministre David Heurtel a annoncé un Forum sur la valorisation de la diversité et la lutte contre la discrimination. Mais 6 jours plus tard, son ministère a envoyé ce courriel aux groupes déjà choisis pour leur dire que les documents préparés par la Commission des droits de la personne sont toujours valides ! Dans un de ces documents, on leur explique comment le racisme est érigé en système au Québec et qu’il est dans nos lois. C’est grave ! Le ministre de l’Immigration a maquillé sa consultation. Quand va-t-il cesser de nous faire croire que c’est un forum sur l’emploi, alors qu’il demande toujours aux groupes d’enquêter sur le racisme systémique ? »

 

– Nathalie Roy
députée de Montarville, porte-parole de la CAQ en matière d’immigration