Actualité

Déménagement d’Anacolor : Philippe Couillard refuse de réitérer son engagement électoral de dernière minute


En bref, selon la CAQ :

  • Bien qu’il en ait fait un engagement formel à la toute fin de la plus récente élection partielle, Philippe Couillard refuse de réitérer que l’usine Anacolor déménagera
  • Malgré que ce soit son engagement personnel, Philippe Couillard demande aux familles de Cap-Rouge d’attendre le retour de Sébastien Proulx pour obtenir les réponses à leurs questions
  • Les familles de Cap-Rouge sont tannées d’attendre. Ça fait 3 ans que les libéraux leur promettent un règlement dans le dossier


Déménagement d’Anacolor : Philippe Couillard refuse de réitérer son engagement électoral de dernière minute

Bien qu’il l’ait promis en grande pompe à la fin de la dernière élection partielle, Philippe Couillard a refusé de réitérer son engagement électoral sur le déménagement d’Anacolor lors de la période des questions à l’Assemblée nationale. Pire : il a refusé de répondre aux questions de la nouvelle députée de Louis-Hébert, Geneviève Guilbault, prétextant l’absence du ministre Sébastien Proulx.

Pour Geneviève Guilbault, il est clair que le premier ministre improvise dans le dossier Anacolor. Alors qu’il promettait en pleine campagne électorale dans Louis-Hébert que « cette entreprise-là va déménager. Je répète, elle va déménager », il refuse de se commettre aujourd’hui.

Le dossier Anacolor hante les citoyens de Cap-Rouge depuis trop longtemps, a fait savoir Mme Guilbault. Il est temps de savoir quels sont le plan de match et l’échéancier concret du gouvernement. La caquiste a critiqué le double discours du gouvernement libéral, qui, d’un côté, dit qu’Anacolor va déménager et, de l’autre, continue de faire payer les contribuables du Québec pour espérer voir l’entreprise se conformer.

Citations :

« La main gauche ne parle clairement pas à la main droite dans le dossier Anacolor. C’est de l’improvisation totale depuis le début et ce sont les citoyens de Cap-Rouge, importunés par les émanations de l’usine, qui en paient le prix »

 

« On est rendus à 10 avis de non-conformité pour Anacolor sans que rien ne bouge. Aujourd’hui, Philippe Couillard nous demande d’attendre le retour de Sébastien Proulx pour qu’on obtienne une réponse à nos questions. Pourtant, c’était son engagement personnel en fin de campagne. Les familles de Cap-Rouge méritent mieux qu’un premier ministre qui dit une chose en élection et fait son contraire une fois l’élection terminée »

 

– Geneviève Guilbault
députée de Louis-Hébert, porte-parole de la CAQ en matière de famille