Actualité

1 M$ pour la Formule E... sans savoir le nombre de billets vendus : Un gaspillage de fonds publics


En bref, selon la CAQ :

  • Le gouvernement libéral vient de verser 1 M$ pour la Formule E… qui s’est déroulée du 28 au 30 juillet dernier
  • Martin Coiteux refuse de dévoiler les retombées de cet événement controversé, notamment le nombre de billets qui ont été vendus et qui ont été offerts
  • Ce manque de transparence est inacceptable. Les libéraux ont gaspillé l’argent des contribuables


1 M$ pour la Formule E… sans savoir le nombre de billets vendus : Un gaspillage de fonds publics

Le manque de transparence du gouvernement libéral de Philippe Couillard atteint de nouveaux sommets, peste le député de la Coalition Avenir Québec MarioLaframboise, alors que le ministre Martin Coiteux a accepté de verser en catimini une aide financière supplémentaire d’un million de dollars pour la Formule E… sans révéler le nombre de billets qui ont été réellement vendus.

Le caquiste Mario Laframboise ne comprend pas pourquoi les libéraux ont versé ce 1 M$ de plus pour un événement qui, d’une part, a déjà eu lieu et, d’autre part, a connu son lot de controverses en raison de billets donnés et non achetés. En d’autres mots, le gouvernement Couillard a pris l’argent des contribuables pour subventionner un événement sans avoir en mains un bilan final. C’est un gaspillage de fonds publics irresponsable, a fait savoir M. Laframboise.

Rappelons que cette aide financière de 1 M$ s’ajoute à une subvention de 500 000 $ accordée par le gouvernement libéral en juillet dernier à l’organisme Montréal c’est électriquedans le cadre de l’évènement de la Formule électrique.

Citations :

« La saga de la Formule E, très médiatisée, faisait état de billets donnés, d’un site qui enclavait les résidents et d’une participation loin des attentes. Depuis des mois, les Montréalais tentent de savoir si la Formule E a été un succès ou non. En vain. Le gouvernement libéral, lui, s’en fiche de cette information et accepte même de donner 1 M$ en plus sans savoir le réel nombre de billets vendus et donnés, ainsi le nombre de touristes qu’a attiré cet événement. Je n’en reviens pas de ce manque de transparence ! »

 

– Mario Laframboise
député de Blainville, porte-parole de la CAQ en matière d’affaires municipales et pour la région de Montréal