Laïcité

Neutralité religieuse : La CAQ abrogera la Loi 62 et fera adopter une véritable Charte de la laïcité


En bref, selon la CAQ :

  • Un gouvernement de la CAQ va abroger la Loi 62 en la remplaçant par une véritable Charte de la laïcité de l’État
  • La Loi 62 est une mauvaise loi : la neutralité religieuse libérale de l’État n’a jamais fait consensus
  • La Loi 62 fera augmenter le nombre de demandes d’accommodements pour des motifs religieux et fera entrer plus de « religieux » dans l’État


Neutralité religieuse : La CAQ abrogera la Loi 62 et fera adopter une véritable Charte de la laïcité

Alors que l’Assemblée nationale a procédé à l’adoption finale du projet de Loi 62 sur la neutralité religieuse de l’État, la Coalition Avenir Québec prend l’engagement formel d’abroger cette loi et de la remplacer par une autre, davantage fidèle au consensus et aux valeurs des Québécois.

La Loi 62 du gouvernement Couillard induit la population en erreur, et ce, à plusieurs égards, s’inquiète la députée de Montarville, Nathalie Roy. Ce qui devait être une loi pour affirmer la laïcité de l’État est en réalité une loi qui fera entrer plus de « religieux » dans l’État. Madame Roy ajoute qu’il ne s’agit pas non plus d’une vraie loi sur le visage à découvert, puisque la ministre Stéphanie Vallée facilite les demandes d’accommodements pour des raisons religieuses. Pour toutes ces raisons, la CAQ vote contre la loi du gouvernement libéral. Elle l’abrogera une fois au pouvoir, pour la remplacer par une Charte de la laïcité. « Laïcité », un mot qui n’apparaît pas dans la Loi 62.

Cette loi d’un gouvernement de la CAQ stipulera clairement que :

  1. Le Québec est un État laïque (rapport Bouchard-Taylor) ;
  2. Le port de signes religieux doit être interdit aux employés de l’État en position d’autorité coercitive, que sont les juges, les procureurs de la Couronne, les policiers, les gardiens de prison (rapport Bouchard-Taylor). La CAQ ajoute à cette liste les enseignants du primaire et du secondaire ;
  3. Dans le cadre de l’exercice de leurs fonctions, aucune exception ne doit leur être accordée pour des motifs religieux ;
  4. Tout membre du personnel de l’État ne pourra porter un tchador, un niqab ou une burqa dans l’exercice de leurs fonctions, puisqu’ils sont des symboles de soumission et d’asservissement qui vont à l’encontre du droit à l’égalité entre les femmes et les hommes.

Citations :

« La Loi 62 nous inquiète au plus haut point. Elle induit la population en erreur. Elle est à des années lumières de la laïcité. Avec sa pseudo-neutralité religieuse, une fonctionnaire a le droit de porter le niqab avec ses collègues de travail puisqu’elle assure la liberté de religion des fonctionnaires à son article 1. C’est aberrant ! »

 

« Ce qui devait être une loi pour affirmer la laïcité de l’État est en réalité une loi qui permet le visage couvert, qui facilite les demandes d’accommodements pour des motifs religieux et qui fera entrer plus de religieux dans l’État. Après 10 ans d’inaction, voilà la réponse libérale. Cette loi n’aura heureusement pas une longue vie. Un gouvernement de la CAQ fera adopter une nouvelle loi et respectera le consensus québécois »

– Nathalie Roy
députée de Montarville, porte-parole de la CAQ en matière de laïcité