Actualité

17 ministres issus de l'ère Charest : Un remaniement n'efface pas 15 ans


En bref, selon la CAQ :

  • Plus ça change, plus c’est pareil au gouvernement libéral
  • Ce n’est pas ce remaniement qui va faire oublier aux Québécois que cela va bientôt faire 15 ans que le gouvernement libéral est en place
  • Plus de la moitié des membres du conseil des ministres dévoilé aujourd’hui étaient là sous Jean Charest
  • Philippe Couillard a bricolé des postes de ministres supplémentaires pour récompenser encore une fois la famille libérale


17 ministres issus de l’ère Charest : Un remaniement n’efface pas 15 ans

Le remaniement d’aujourd’hui consacre le statu quo au gouvernement libéral, a déclaré le leader parlementaire de la Coalition Avenir Québec, François Bonnardel, à la suite du remaniement ministériel de mercredi.

Philippe Couillard a délibérément choisi de garder au sein de son Conseil des ministres 17 personnes qui étaient là sous Jean Charest, soit plus de la moitié de son cabinet.

Par ailleurs, le leader caquiste a déploré le bricolage auquel s’est adonné le premier ministre en créant de toutes pièces de nouveaux postes de ministres uniquement pour plaire à certains membres de la famille libérale. Pour M. Bonnardel, c’est un geste qui démontre un manque de respect pour les contribuables.

Citations :

« Plus ça change, plus c’est pareil : c’est encore le même Parti libéral, la même famille libérale qui se récompense entre elle. Philippe Couillard a choisi de garder 17 ministres de l’époque Charest. Les Québécois ne sont pas dupes. Ils savent qu’un remaniement n’efface pas 15 ans de règne libéral »

 

« On a beau changer les chaises des musiciens de place, ça ne changera rien. Le problème, c’est le chef d’orchestre. Philippe Couillard devra toujours rendre des comptes et expliquer aux Québécois pourquoi après 15 ans, c’est un échec dans tous les domaines »

 

– François Bonnardel
député de Granby, leader parlementaire de la CAQ