Transport

Laxisme à la Société des traversiers : La CAQ demande que le dossier soit retiré des mains de Laurent Lessard


En bref, selon la CAQ :

  • Les cas de laxisme se multiplient à la Société des traversiers du Québec (STQ), selon divers médias
  • Le Vérificateur général (VG) enquête sur la mauvaise gestion à la STQ, mais ce n’est pas une excuse pour que le gouvernement libéral ne fasse rien pour redresser la situation
  • Philippe Couillard doit profiter de son remaniement ministériel demain pour confier ce dossier à quelqu’un d’autre que Laurent Lessard


Laxisme à la Société des traversiers : La CAQ demande que le dossier soit retiré des mains de Laurent Lessard

À la suite de nouveaux cas de laxisme à la Société des traversiers du Québec (STQ), le porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de stratégie maritime, Donald Martel, supplie Philippe Couillard de retirer le dossier des mains de Laurent Lessard, dans le cadre de son remaniement ministériel à venir. M. Martel mentionne également qu’il attend avec grande impatience le rapport du Vérificateur général, qui enquête présentement sur la gestion chaotique à la STQ.

Les tuiles ne cessent de s’abattre sur la société d’État : tout récemment, on apprenait qu’elle a dû débourser 1,4 M$ cet été pour remplacer son flambant neuf traversier F.-A. Gauthier pendant les quatre semaines d’arrêt technique. Cette dépense est insultante pour les contribuables, déclare Donald Martel, puisque pas plus tard qu’en août dernier, une porte-parole de l’organisme qualifiait le navire « d’une grande fiabilité ». La mauvaise gestion ne s’arrête pas là, déplore le député de Nicolet-Bécancour, puisque les frais d’exploitation des navires de la STQ ont bondi de près de 60 %. Sans surprise, le F.-A. Gauthier, avec ses nombreux coûts d’entretien, en est le principal responsable.

Les Québécois en ont assez de l’incompétence libérale. Philippe Couillard a été incapable de redresser la STQ et ce n’est pas Laurent Lessard qui y parviendra, estime Donald Martel. Vivement un remaniement ministériel pour remettre la gestion interne à la STQ sur le droit chemin.

Citations :

« C’est le jour de la marmotte à la STQ, ça n’en finit plus ! La mauvaise gestion libérale n’a aucune limite. Il y a deux mois, la STQ nous assurait, sans rire, de la fiabilité de ce navire, qui coûte des millions de dollars aux contribuables en entretien depuis sa mise en service. La STQ a même déboursé 60 000 $ pour réparer la porte arrière, qui ne marche toujours pas. La STQ est à la dérive complète, le gouvernement libéral doit prendre des actions concrètes »

 

« Ça fait des années, à la CAQ, qu’on sonne l’alarme. Petit à petit, la STQ coule et le ministre Laurent Lessard reste impassible devant toute cette incompétence. Les contribuables méritent mieux »

 

– Donald Martel
député de Nicolet-Bécancour, porte-parole de la CAQ en matière de stratégie maritime