Santé

Patients orphelins: La cible de Gaétan Barrette ne sera pas atteinte, déplore la députée Chantal Soucy


Patients orphelins: La cible de Gaétan Barrette ne sera pas atteinte, déplore la députée Chantal Soucy

Réunis en caucus présessionnel à Shawinigan, les députés de la Coalition Avenir Québec ont dévoilé, hier, des chiffres alarmants concernant le nombre de patients orphelins en Montérégie, où plus de 91 200 citoyens sont toujours inscrits sur la liste d’attente pour obtenir un médecin de famille.

Ici, la situation est critique : « Dans la région Richelieu-Yamaska seulement, près de 20 000 personnes attendent toujours d’avoir un médecin de famille. Et ça, c’est sans compter tous les citoyens qui n’ont pas de médecin, mais qui ne se sont pas inscrits au  guichet d’accès universel. Le ministre de la Santé nous avait promis qu’au 31 décembre 2017, 85 % des Québécois auraient un médecin de famille. Or, pour atteindre sa cible, ici, dans la région, il faudrait qu’il puisse trouver un médecin pour 13 904 patients. C’est un objectif irréaliste si on considère qu’il reste à peine quatre mois avant la date que le ministre s’était fixée », a déclaré la députée Chantal Soucy. « C’est déplorable. Les libéraux font beaucoup de promesses, mais sur le terrain, on constate que la situation ne s’améliore pas. À l’heure actuelle, 21,6 % des citoyens de notre région n’ont pas accès à un médecin de famille. Le plus inquiétant, c’est que bon nombre d’entre eux ont déjà des problèmes de santé importants qui doivent faire l’objet d’un suivi médical serré », a-t-elle ajouté, préoccupée par les nombreux cas lui étant rapportés à son bureau de circonscription.

« Uniquement cette année, nous avons perdu quatre médecins de famille dans la région. Le ministre m’a récemment confirmé que trois nouveaux médecins ont été attribués à Saint-Hyacinthe cette année. On se retrouve donc à -1, alors qu’on était déjà loin de répondre à la demande. La santé des citoyens de mon comté demeure ma priorité et, comme je l’ai fait avec l’agrandissement de l’urgence de l’Hôpital Honoré-Mercier, je ne lâcherai pas le morceau! », a conclu la députée de Saint-Hyacinthe.

À l’aube de la rentrée parlementaire, la CAQ s’engage à continuer de talonner le ministre de la Santé afin que la situation s’améliore. Elle demande à Gaétan Barrette de modifier immédiatement la cible fixée dans l’entente signée avec la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ), afin que tous les patients orphelins puissent être pris en charge par un médecin de famille. La CAQ précise que le ministre détient le pouvoir d’agir, en vertu de la disposition spécifique à ce sujet figurant dans l’entente de principe conclue entre la FMOQ et son ministère.

La CAQ propose également de revoir le mode de rémunération à l’acte des médecins de famille, afin de récompenser la prise en charge complète des patients, plutôt que le nombre d’actes médicaux effectués.