Actualité

Centre des services partagés du Québec : Le grand ménage se fait toujours attendre, dénonce la CAQ


En bref, selon la CAQ :

  • La nomination de Roger Paquet comme PDG du Centre des services partagés du Québec n’est pas rassurante
  • Lorsque Philippe Couillard était ministre de la Santé, Roger Paquet en était le sous-ministre et a lancé le Dossier Santé Québec, un projet informatique qui a depuis connu des dérives financières majeures
  • Un grand ménage s’impose dans le contrôle des dépenses en informatique, au bénéfice des contribuables québécois. Philippe Couillard, Martin Coiteux et maintenant Pierre Moreau ont tous failli à la tâche


Centre des services partagés du Québec : Le grand ménage se fait toujours attendre, dénonce la CAQ

Le porte-parole de la Coalition Avenir Québec pour les dossiers informatiques et le Conseil du trésor, Éric Caire, dénonce vivement la nomination de Roger Paquet à la tête du Centre des services partagés du Québec (CSPQ), alors que cet organisme responsable de l’informatique au gouvernement connaît des ratés importants et accumule les dépassements de coûts depuis plusieurs années.

Ce n’est pas M. Paquet qui viendra redresser la situation au CSPQ, estime le caquiste Éric Caire, qui attend toujours que le grand ménage promis par les libéraux dans la gestion de l’informatique se mette en branle. Le député de La Peltrie souligne que le nouveau président et directeur général du CSPQ, Roger Paquet, est la même personne qui, entre 2006 et 2009, était sous-ministre à la Santé lors du déploiement de Dossier Santé Québec, un fiasco et gouffre financier pour les contribuables québécois. Ce projet informatique, tout comme la gestion du CSPQ, ont fait l’objet de plusieurs rapports dévastateurs du Vérificateur général du Québec.

En nommant Roger Paquet grand patron du CSPQ, Philippe Couillard et Pierre Moreau signent un autre aveu d’échec et démontrent à quel point la saine gestion de l’informatique n’est pas une priorité pour le gouvernement libéral.

Rappelons que la CAQ a toujours pris la défense du portefeuille des familles québécoises, en déposant plusieurs pistes de solutions pour améliorer la gestion des contrats informatiques du gouvernement. Le Rapport Caire et ses 36 recommandations sont disponibles ici : http://caq.la/1GHTE0U.

Citations :

« Cela fait des mois et des mois que les choses ne tournent pas rond au CSPQ. Malgré tous les signaux d’avertissement, Philippe Couillard, Martin Coiteux et Pierre Moreau ont été incapables de redresser la barre. Ce n’est pas en nommant Roger Paquet que le gouvernement mettra fin au chaos dans le secteur informatique »

 

« Quand le gouvernement libéral cessera-t-il de jouer avec l’argent des Québécois ? La mauvaise gestion des projets et des contrats informatiques a assez duré. Il faut un changement de culture au CSPQ, mais tout indique qu’avec les libéraux, le navire continuera à prendre l’eau »

 

– Éric Caire
député de La Peltrie, porte-parole de la CAQ pour le Conseil du trésor et en matière d’efficacité de l’administration publique